Histoire d'Albert Lea, Minnesota

Histoire d'Albert Lea, Minnesota


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Albert Lea, le siège du comté de Freeborn, est situé à environ 100 miles au sud de Minneapolis. La ville a été affrété en 1878. Albert Léa est une station balnéaire. Il dessert également la zone agricole environnante et possède plusieurs installations de fabrication. L'histoire d'Albert Lea et du comté de Freeborn est conservée au musée historique du comté de Freeborn. L'Albert Lea Art Center and Museum possède une collection permanente d'artistes du Midwest. Albert Lea est desservi par l'un des trois campus du Riverland Community College. Ses besoins hospitaliers sont satisfaits par le Albert Lea Good Samaritan Center, affilié à l'Église évangélique luthérienne, et le Albert Lea Medical Center, successeur de l'hôpital Naeve et désormais affilié au Mayo Health System.


Histoire d'Albert Lea, Minnesota - Histoire

Quand est le rendez-vous de Big Island?

À l'automne pendant la saison des feuillages colorés! Rendez-vous est toujours le premier samedi et dimanche d'octobre. (2-3 octobre 2021, 1-2 octobre 2022, 7-8 octobre 2023). Rendezvous ouvre à 9h00 et ferme à 18h00 le samedi et de 9h00 à 16h00 le dimanche.

Qu'est-ce que le Big Island Rendezvous ?

L'Office du tourisme du Minnesota a élu The Big Island Rendezvous comme l'un des 25 meilleurs festivals de l'État. C'est une célébration de l'histoire pendant la période de la traite des fourrures (1650 - 1840) et au début de la frontière américaine (1750-1880), y compris l'ère de la guerre civile et la colonie des pionniers (1840-1800).

Quelles sont certaines des activités pendant le Big Island Rendezvous ?

Divertissement:

Le festival accueille différentes zones de performance avec de la musique et de la danse en continu tout au long des deux jours. La scène d'entrée dispose d'un système de son adjacent à l'aire de restauration. Les musiciens se promènent dans le parc pour donner une performance plus intime à un public plus restreint sous les arbres. La musique celtique, bluegrass, gaélique, country old time, gospel et cajun sont quelques-uns des types de performances présentées. Sisters Tree se produira les deux jours.

Arts et artisanat :

Des reconstituteurs correctement vêtus exposent et vendent leurs marchandises. Des artisans de 8 États y assistent, notamment des artisans et des artisans tels que la forge, la fabrication de bougies, le tissage et la filature, l'orfèvrerie, le travail du cuivre, le travail du bois, les fabricants de vêtements, les peintres, la poterie en grès et porcelaine, le scrimshaw, l'armurerie, les canoës en écorce de bouleau et la construction de meubles. Tous les types de métiers et de produits de la période coloniale sont vendus et diverses compétences des artistes sont démontrées chaque jour.

Campements d'époque :

Plus de 300 tentes et feux de camp ont créé 12 acres d'atmosphère pour faire du shopping et écouter les divertissements. Plus de 1 200 reconstituteurs de l'histoire vivante poursuivent leur mode de vie quotidien, comme cela aurait été le cas il y a plus de 200 ans dans le Nouveau Monde. Aucun modernisme n'est autorisé sur le site, vous ne voyez donc pas de véhicules ou de tentes en plastique modernes. Vous remontez littéralement dans le temps dans un désert d'histoire.

Nourriture et boissons :

Divers groupes communautaires et particuliers offrent une vaste sélection d'aliments de spécialité. Vous trouverez ici des aliments que vous ne trouveriez pas à la maison, tels que le korn de bouilloire le plus populaire, le pain frit, la bière maison, la pomme de terre au four farcie avec des garnitures de porc, de fromage, d'oignon et de crème sure, une côtelette de porc sur un bâton, des tacos indiens , bœuf et gâteaux en entonnoir. Il y a aussi de la soupe de riz sauvage, des cuisses de dinde fumées et la côtelette de porc préférée sur un bâton.

Ambiance pour enfants :

Tous les types d'activités et d'émotions sont là pour que les enfants s'amusent. Il y a du théâtre, des jeux, des exercices et des cérémonies, des camps de voyageurs et des visites de tipis. Il y a plus qu'assez pour que toute la famille puisse participer à chaque jour.

Où se situe le Rendez-vous ?

Il est situé dans un parc de la ville d'Albert Lea, dans le Minnesota. Tous les visiteurs se garent au parc des expositions du comté de Freeborn et sont emmenés en navette sur 1,6 km jusqu'au terrain du festival. Prenez la sortie 157 de l'Interstate 90 (juste à l'ouest de l'Interstate 35) et entrez dans Albert Lea et parcourez environ 1,6 km. Le parc des expositions du comté de Freeborn se trouvera sur votre droite au 1031 Bridge Avenue.

Qui dirige le Rendez-vous ?

Le Big Island Rendezvous est une organisation à but non lucratif 501 (c) 3 régie par un conseil d'administration bénévole, dispose d'un personnel bénévole toute l'année et d'un bureau à Albert Lea. Le festival est aidé par des centaines de bénévoles et d'organisations communautaires pour faire de l'événement une réalité. Des milliers de dollars sont amassés chaque année grâce à cet événement qui aide à offrir des bourses et d'autres services dans la région.

Quels sont les temps forts du prochain rendez-vous ?

Musique:

Des groupes de musique de tous les États-Unis se produiront. Bluegrass et musique old time seront au rendez-vous. Toutes les animations scéniques sont comprises dans le prix d'entrée.

Expositions historiques et reconstitutions :

Les tipis et wikis amérindiens et les camps de canoë seront mis en évidence. Des personnages costumés des XVIIe et XVIIIe siècles vous divertiront tout au long du site, y compris une ville pionnière des années 1880 avec un shérif, une prison, un chariot à mandrin, une orpaillage et un médecin.

Parades et exercices d'ampli :

La reconstitution historique se pavane et se montre autour du terrain et crée une atmosphère très festive.

Compétition de tir à la poudre noire :

Des tireurs de tout le Midwest concourront pour des prix. Un type d'événement consiste à tirer une balle de plomb (mousquet ou pistolet à chargement par la bouche) sur une tête de hache et en UN seul coup (une balle de plomb), la personne frappe les DEUX cibles placées de chaque côté de la tête de hache.

Camp de voyageur :

Écoutez des chansons et défiez les voyageurs au chat et à la souris ou voyez des canots d'écorce de bouleau.

Animations sur scène :

Le Midwest et des musiciens de partout aux États-Unis sont présentés chaque jour.

Combien ça coûte?

L'admission au Rendez-vous, incluant tous les événements mentionnés ci-dessus et le stationnement, est de 14 $ pour les adultes et de 8 $ pour les enfants de 6 à 11 ans. Les enfants de 5 ans et moins sont gratuits. Un laissez-passer familial peut être acheté pour 30 $ à la porte. Les billets à l'avance à prix réduit sont disponibles auprès des adresses suivantes :

Office du tourisme et des congrès d'Albert Lea

Caisse populaire des employés de la ville/du comté, Skyline Mall

Albert Lea/Chambre de commerce du comté de Freeborn

Magasins d'alimentation Hy-Vee, Albert Lea et Austin

Market Place Foods, Albert Lea

Station-service Nelson's Shell, Albert Lea

Banque de sécurité du Minnesota, Albert Lea

Trades and Labour Credit Union, Albert Lea

United Employees Credit Union, Albert Lea

Pour plus d'informations et un formulaire de commande, envoyez-nous un e-mail à [email protected] ou écrivez à :


Le rendez-vous de la grande île
132, avenue Broadway Nord
Albert Lea, MN, 56007 Vous pouvez également appeler sans frais 1-800-658-2526

Pouvez-vous gérer les visites en autocar?

Très certainement!! Nous accorderons aux autocaristes des réductions sur les entrées ainsi qu'une entrée gratuite aux chauffeurs et aux accompagnateurs. Les guides sont disponibles avec préavis. Il y a une zone spéciale de dépose et de prise en charge au cœur du Rendez-vous. L'accessibilité au site et aux installations telles que les toilettes et les terrains est illimitée pour tous les types de besoins particuliers ou de populations.

Les billets à prix réduit peuvent être achetés en appelant au 1-800-658-2526.
Prix ​​des billets :
14 $ pour les adultes (12 $ à l'avance)
8 $ pour les enfants de 6 à 11 ans (7 $ à l'avance)
Les enfants de 5 ans et moins sont gratuits
Laissez-passer familial 30 $


L'histoire architecturale d'Albert Lea

Salle des Pompiers et Loge Maçonnique
147 North Broadway
Construit en 1909-1910, l'étage supérieur abrite la loge maçonnique. Le reste du bâtiment servait autrefois de « théâtre Idle Hour » et a ensuite été utilisé par divers groupes de jeunes de la région, des organisations de santé et des clubs parrainant des événements publics. Le bâtiment a été largement rénové en 1981 lorsqu'il est devenu le siège du théâtre communautaire Albert Lea. Ce bâtiment a également servi d'hôpital d'urgence lors de l'épidémie de grippe de 1920.

Le bâtiment a été nommé “The Marion Ross Performing Arts Center” en 2008 en l'honneur de l'actrice locale Marion Ross of Happy Days.

Bureau de poste Albert Léa
141 Newton Sud
Ce bâtiment fédéral présente une qualité de force expressive dans ses détails de maçonnerie et ses lignes classiques. Très peu de modifications ont été apportées au bâtiment qui a été construit en 1936 par l'architecte LeRoy Gaarder. Cette structure sera appréciée des générations futures comme l'une des structures historiques d'Albert Lea.

Immeuble de la Première Banque Nationale
139 Broadway Sud
La maçonnerie en brique a été utilisée à la place de la pierre habituelle pour les détails de cette structure construite en 1902-1903. Le style classique de ce bâtiment commercial est rehaussé par les arcades décoratives et les fenêtres en retrait. La conception originale a

changé avec le déplacement de l'entrée du bâtiment de William Street à South Broadway.

Théâtre Rivoli
224 Broadway Sud
Anciennement le Théâtre Rivoli et l'Académie de Musique B&B, ce bâtiment a été construit en 1916 par le Dr William Bessesen pour offrir un lieu à son épouse, Madame Bessesen (Beatrice Gjertsen), pour présenter son talent d'opéra ainsi qu'un studio pour des cours de chant sur le niveau supérieur. Il a été construit dans le style classique français avec une façade à colonnes unique à trois niveaux.

Palais de justice du comté de Freeborn
411 South Broadway
Construit en 1887, le Palais de justice est « un essai très original de roman Richardsonien, en particulier dans la grande tour et la sculpture de quatre « chiens du Nil » prêts à sauter du bâtiment. Les « chiens » se référer aux visages de chien sculptés dans l'extérieur du bâtiment qui font face à l'extérieur dans les quatre directions. (Un guide de l'architecture du Minnesota, Gebhard et Martinson)

Bâtiment de la Banque d'État Albert Lea et bijouterie Henry J. Harm
201 South Broadway et 211 South Broadway
Construit en 1922 par la Tapager Construction Company d'Albert Léa. Semblable à son voisin, ce bâtiment est élégamment décoré de terre cuite de couleur crème et possède une façade en marbre. Construit au coût d'environ 200 000 $ sous le nom d'Albert Lea Slate Bank, le bâtiment abritait

la Freeborn National Bank de 1929 à 1975.

Comme son voisin au nord, cette structure a été conçue par les architectes de Minneapolis Larson 8 McLaren. Ce bâtiment de quatre étages a été richement décoré de terre cuite bleu clair/gris et construit en 1922. Henry J. Harm a été maire d'Albert Lea de 1913 à 1914.

Compagnie de gaz et d'électricité du sud du Minnesota
100 North Broadway
Le bâtiment de la Southern Minnesota Gas and Electric Company a été construit en 1923 et a été vendu un an plus tard à l'Interstate Power Company. Détaillé avec une forte influence italienne, il s'agit d'une expression claire d'un immeuble de bureaux commercial typique pour les villes des Prairies. À l'origine, huit poteaux d'une hauteur folle défilaient au-dessus de la ligne de corniche soulignant le style horizontal de la structure en pierre de Kasota.

Mairie
202 Broadway Nord
Construit en 1903 pour abriter le poste de police et la caserne des pompiers, cette structure en maçonnerie à deux étages avec des arcs est de conception romane. Le bâtiment d'origine était surmonté d'un demi-cercle de briques au-dessus de la ligne de toit actuelle et d'une tour sur le bord est de l'élévation avant. L'hôtel de ville actuel sur East Clark Street a été construit en 1967.

Bloc du Syndicat (St. Paul Clothiers)
244 Broadway Sud
Construit en 1888, les éléments en brique qui s'éloignaient du mur latéral de cet élégant bloc de syndicat de style roman

ont été enlevés en raison de la détérioration. La façade avant, autrefois recouverte de bardeaux de cèdre en 1971, est intacte à l'exception des parapets et des toits des tourelles qui ont été enlevés en 1955.

Bibliothèque Carnegie
146, rue Collège Ouest
La formation de l'Albert Lea Library Association en 1897 a conduit à la création d'une bibliothèque publique. Dans un effort pour collecter des fonds pour un bâtiment de bibliothèque, Andrew Carnegie, le magnat de l'acier, a été contacté. Une subvention a été obtenue de M. Carnegie et le bâtiment a été construit en 1903. Le pignon du bâtiment est un détail baroque remarquable.

Immeuble Investissement résidentiel [Immeuble Lea Centre]
141 Est Guillaume
À diverses périodes de son histoire, cela s'appelait le Home Investment Building, le Hyde Building et maintenant le Lea Center. La structure à six étages, avec ses fortes bandes horizontales et son expression verticale dans les détails de la fenêtre, se termine par une majestueuse corniche articulée avec des couleurs et des détails. Cet immeuble de bureaux commercial a été achevé en 1917 et reste toujours le point de repère le plus important du centre-ville.

Informations historiques Avec l'aimable autorisation du musée historique du comté de Freeborn, de la bibliothèque et du village. Photos de Teresa Kauffmann, Ville d'Albert Lea.

Érigé par le centre-ville historique d'Albert Lea.

Les sujets. Ce marqueur historique

est répertorié dans cette liste de rubriques : Architecture.

Emplacement. 43° 38,924′ N, 93° 22,112′ W. Marker se trouve à Albert Lea, Minnesota, dans le comté de Freeborn. Marker se trouve à l'intersection de South Broadway Avenue (États-Unis 65) et de William Street, sur la droite lorsque vous voyagez vers le nord sur South Broadway Avenue. Marker est situé le long du trottoir à l'angle sud-est de l'intersection, à côté du bâtiment de la banque d'État Albert Lea de 1922. Touchez pour la carte. Marker se trouve à cette adresse postale ou à proximité : 201 South Broadway Avenue, Albert Lea MN 56007, États-Unis d'Amérique. Touchez pour les directions.

Autres marqueurs à proximité. Au moins 6 autres marqueurs se trouvent à moins de 16 milles de ce marqueur, mesurés à vol d'oiseau. Union Soldiers & Sailors Monument (à environ 0,2 km) 411 South Broadway Avenue (à environ 0,2 km) Minnesota´s Roads / Welcome to Minnesota (à environ 15,2 km) Jefferson Highway Completion (à environ 20 km dans l'Iowa) Historic Northern Iowa / Carrie Lane Chapman Catt - (1859 - 1947) (à environ 14,1 miles dans l'Iowa) Worth County Courthouse Cannon (à environ 16 miles dans l'Iowa).

En savoir plus sur ce marqueur. Le marqueur est une grande plaque composite montée à l'intérieur d'un grand cadre de kiosque en métal.


Histoire d'Albert Lea, Minnesota - Histoire

Publié à 10h00 le dimanche 1 juin 2014

Capitaine George sur le lac Fountain en 1941. — Avec l'aimable autorisation du musée historique du comté de Freeborn

Par Jacob Tellers

On dit que l'histoire se répète souvent, et les développements avec le dragage survenu sur le lac Fountain dès 2015 prouvent une fois de plus que ce dicton est vrai.

Avec toute l'agitation dans le dragage ces dernières années, il est facile d'oublier qu'il s'agit d'un processus qu'Albert Lea a déjà connu deux fois au cours des huit dernières décennies.

Un dossier rempli de coupures de presse au musée historique du comté de Freeborn donne un aperçu d'un passé qui présente de nombreuses similitudes avec le présent.

De 1940 à 1942, et à nouveau de 1962 jusqu'au milieu des années 1970, deux dragues ont traîné les eaux des lacs Fountain et Albert Lea, éliminant le limon, la saleté, le sable et les roches des lits du lac.

Les lacs ont été confrontés à bon nombre des mêmes problèmes à l'époque qui les affligent actuellement.

L'accumulation progressive de limon déversé dans les lacs a soulevé les lits des lacs. Cela a perturbé les courants et créé un environnement plus propice aux algues et à d'autres végétaux indésirables, problèmes qui ont été exacerbés dans le lac Fountain parce qu'il avait été construit artificiellement.

Des articles de presse décrivaient alors les eaux du lac comme ayant un « aspect visqueux » accompagné d’« odeurs désagréables ».

L'accumulation de limon était également dangereuse pour les bateaux, car ils pouvaient potentiellement s'échouer dans les eaux moins profondes.

Le capitaine Georges

Acheté à l'automne 1939 pour 47 000 $, le Captain George, une drague aspirante à propulsion électrique, a retiré plus d'un million de mètres cubes de terre du lac Fountain, une accumulation qui s'est produite parce qu'aucun dragage n'avait eu lieu au cours des 80 premières années de la l'existence du lac.

Le projet de dragage a employé plus de 80 personnes, qui ont travaillé 24 heures sur 24 en équipes de huit heures chaque fois que l'eau était libre de glace.

La drague fonctionnait en aspirant le limon, la saleté, le sable et les roches du fond du lac comme un aspirateur. Des tuyaux d'un pied et demi de large soutenus par des pontons transportaient le matériau vers les sites de décharge autour du lac.

Le Foun-Da-Lea sur Dane Bay le long de Blackmer Avenue. — Avec l'aimable autorisation du musée historique du comté de Freeborn

Une grande partie de la terre tirée du lac a été utilisée pour créer plusieurs parcs publics en remplissant les marécages et les zones marécageuses basses autour du lac Fountain.

Le Captain George recevait son électricité d'une centrale électrique sur le rivage. Des câbles électriques marins, qui étaient attachés aux barils pour les empêcher de couler, ont fourni 23 000 volts d'électricité à la drague.

La drague a suscité beaucoup d'intérêt de la part de la communauté. Plus de 600 personnes sont venues visiter le Captain George au printemps 1940 avant qu'il ne commence le dragage initial.

Cependant, le dragage était parfois une source de tension chez Albert Lea, car il y avait des désaccords quant à savoir qui était responsable du paiement des taxes pour le dragage et où le dragage devait avoir lieu.

Alors que le projet commençait du côté nord du lac Fountain, les résidents de l'extrémité sud craignaient que leur partie du lac ne soit pas travaillée - des préoccupations qui se sont avérées infondées car la majorité du lac a été draguée.

Le coût total du dragage s'est élevé à 250 000 $. Albert Lea était responsable de 90 000 $, tandis que le reste du financement provenait du gouvernement fédéral par le biais de la Works Progress Administration, un programme de travaux publics de l'ère New-Deal lancé par le président Franklin D. Roosevelt.

La drague a été nommée en l'honneur de George Ruble, l'homme responsable de la construction du barrage qui a créé le lac Fountain.

"George S. Ruble pourrait être appelé le père d'Albert Lea, car c'est en grande partie à cause de ses activités dans la planification, l'aménagement et la construction de notre ville que nous avons fait des progrès si remarquables pour devenir un siège de comté florissant", selon un 1940 Article d'Albert Lea Tribune.

En 1854, Ruble voulait construire un barrage pour alimenter son moulin nouvellement construit. Le projet qui a suivi, un barrage construit sur la rivière Shell Rock par Bridge Avenue, a entraîné la création de Fountain Lake.

Le Captain George a travaillé du printemps 1940 à l'automne 1942 lorsqu'il a terminé de draguer le lac Fountain et ses baies reliées. La drague est restée inutilisée en 1943 malgré les propositions de la déplacer vers d'autres lacs.

L'année suivante, le Captain George a été vendu à Portland General Electric Co. pour 35 000 $, permettant à Albert Lea de récupérer une grande partie du coût initial de la drague.

Une réduction des effectifs due à la Seconde Guerre mondiale a été l'une des causes de l'arrêt du projet de dragage, selon un article d'Ed Shannon, ancien écrivain de Tribune et bénévole au Freeborn County Historical Museum.

Le Foun-Da-Léa

Le deuxième dragage a commencé en septembre 1962 et a duré beaucoup plus longtemps que le premier, les travaux se poursuivant jusqu'au milieu des années 1970.

Pendant plus d'une décennie, le Foun-Da-Lea, qui a été acheté pour 76 000 $, a travaillé au dragage des lacs Fountain et Albert Lea.

Les résidents de la communauté se rassemblent autour de la drague achetée en octobre 2012 par le Shell Rock River Watershed District. Il s'appelait Big AL. — Sarah Stultz/Albert Lea Tribune

Contrairement au Captain George, le Foun-Da-Lea était à moteur diesel et "beaucoup, beaucoup plus petit", a déclaré Mark Jones, résident de longue date d'Albert Lea et homme d'affaires.

Le Foun-Da-Lea a été nommé pour les deux lacs qu'il exploitait. Casey Ferguson, un élève de sixième année d'Albert Lea, âgé de 11 ans, a été crédité du nom de la drague.

Ron Woitas, qui a commencé à travailler pour le département des parcs d'Albert Lea en 1963, est l'un des rares hommes restants à être impliqués dans le projet de dragage.

Bien qu'il n'ait pas travaillé sur le Foun-Da-Lea lui-même, le travail de Woitas consistait à déplacer les tuyaux transportant le limon des lacs. Plus de 3 000 pieds de pipeline ont dû être démontés et remontés pendant que la drague se déplaçait autour des lacs.

Le parc Lakeview, le parc Shoff et les terrains situés près de la route 13 du Minnesota étaient quelques-uns des endroits où les matériaux de dragage ont été envoyés, a déclaré Woitas.

Après avoir d'abord travaillé pour nettoyer le lac Fountain, le Foun-Da-Lea a été déplacé vers le lac Albert Lea en 1970, où il est resté jusqu'au milieu des années 1970, bien avant que le lac ne soit complètement dragué.

Il y avait diverses raisons pour lesquelles le dragage s'est arrêté avant l'achèvement.

Selon Jones, le Foun-Da-Lea, qui était plus petit que le Captain George, n'était pas assez grand pour draguer rapidement le lac Albert Lea, beaucoup plus grand.

Woitas a également noté que le Foun-Da-Lea était probablement trop petit pour avoir pu terminer le dragage du lac dans un délai raisonnable, mais il a ajouté que les problèmes de financement et d'obtention des permis appropriés ont également joué un rôle dans l'arrêt de la drague.

Big AL est le nom de la nouvelle drague qui pourrait commencer à fonctionner sur Fountain Lake dès 2015. S'il y a des leçons à tirer du passé, c'est que Big AL laissera autant de souvenirs que ses prédécesseurs.


GRAINE ALBERT LEA

PASSER À LA PROPRIÉTÉ DES EMPLOYÉS

Albert Lea Seed est passé à 40 employés à temps plein qui servent plus de 6 000 clients chaque année. Fondée en 1923 par Lou Ehrhardt, l'entreprise est détenue et exploitée par la famille Ehrhardt depuis trois générations. Les copropriétaires actuels Mac, Tom et Margaret Ehrhardt ont pris le contrôle opérationnel en 2000.

En 2021, la société a mis en place une structure d'actionnariat pour transférer la propriété de l'entreprise à trois employés actuels (Matt Helgeson, Ben Hinueber et Elia Romano) et à un ancien employé (Bob Atwell). Les Ehrhardt resteront actionnaires majoritaires pendant plusieurs années, mais l'actionnariat majoritaire sera ensuite remis aux salariés.

De gauche à droite: Matt Helgeson, Ben Hinueber, Elia Romano, Tom Ehrhardt et Mac Ehrhardt

« Nous voulions maintenir l'intégrité d'Albert Lea Seed en tant qu'entreprise indépendante et locale et offrir les meilleurs résultats, à la fois pour les employés qui nous ont aidés à développer cette entreprise et pour nos clients », a expliqué Mac Ehrhardt.

Albert Lea Seed continuera de fournir la même qualité et la même variété de semences agricoles biologiques et sans OGM à nos clients. Notre engagement envers l'agriculture durable reste intact.

"Nos employés, nos clients et notre communauté sont mieux servis si notre entreprise appartient aux personnes qui la dirigent et qui vivent dans les communautés que nous servons", a ajouté Mac. « Le succès et la croissance d'Albert Lea Seed sont dus au travail acharné et au dévouement des personnes qui ont travaillé ici dans le passé et de nos employés actuels. Je crois fermement que cette transition offre la meilleure opportunité de maintenir notre dynamique commerciale et de récompenser les personnes qui l'ont construite.

NOTRE HISTOIRE

Albert Lea Seed a été fondée en 1923, commençant sa vie comme succursale de la pépinière Wedge à Albert Lea, Minnesota. L'un des garçons Wedge (Ralph) a recruté son beau-frère, un agriculteur, dans l'entreprise en 1923. Cet agriculteur était Lou Ehrhardt.

George Ehrhardt (à gauche) et Lou Ehrhardt (à droite)

Lou a rapidement acheté le commerce de détail de l'entreprise, réalisant qu'il préférait l'entreprise à l'agriculture. Il s'est installé sur Broadway Avenue au centre-ville d'Albert Lea dans un coin de Gulbrandson Hardware. Il vendait des semences de ferme, des melons, des poissons rouges, des fleurs coupées, des pommes, des arbres de Noël – tout ce dont les clients avaient besoin. Lou a même revendu des pommes de terre qui avaient été frappées par un gel précoce après avoir tranché les mauvaises parties.

Il a entreposé des épis de maïs de semence au troisième étage de l'édifice Skinner-Chamberlain, qui est maintenant Brick Furniture. Lorsque le maïs hybride a été lancé pour la première fois, il était très demandé. Il a décidé qu'il ferait mieux de se préparer à répondre à cette demande, alors il a fait construire une usine de séchage et de classement sur l'ancienne route 65, maintenant la rue Stevens.

Pendant ce temps, Lou faisait produire des hybrides de maïs, principalement à Waseca. Les employés de Seed House s'y rendaient pour décortiquer le maïs, et parmi cette première équipe de décorticage se trouvait un lycéen nommé George Ehrhardt, le fils de Lou.

Les samedis soirs étaient le grand soir des soldes alors que les agriculteurs et leurs familles faisaient leurs courses hebdomadaires en ville. Le fondateur Lou Ehrhardt s'est toujours bien habillé en chemise et cravate et a établi un héritage d'un excellent service client.

À la récolte, le maïs a été transporté jusqu'à Albert Lea pour être mis en bacs, séché, classé et ensaché dans la nouvelle installation – juste à temps également, car Gulbrandson Hardware a loué l'intégralité de son bâtiment à Montgomery Ward. Lou a regroupé l'aspect vente dans la nouvelle usine de classement et a même réussi à envoyer par la poste une liste de prix des semences chaque printemps. L'entreprise a continué de croître.

Après avoir servi dans la marine américaine pendant la Seconde Guerre mondiale, le jeune George est rentré chez lui et a continué à apprendre les ficelles du jeu des semences, assumant finalement un rôle de gestion actif en 1950 avec Lou. En 1974, les Ehrhardt ont acheté l'ancienne usine d'engrais de Smith Douglas et sont devenus utiles avec des sableuses et de la peinture en aluminium pour aider à restaurer le bâtiment, qui reste l'emplacement actuel d'Albert Lea Seed.

À l'époque, Tom et Mac Ehrhardt n'étaient pas tout à fait des adolescents. Aucun d'eux ne pensait qu'ils grandiraient pour reprendre l'entreprise. Avance rapide jusqu'en 2019. S'appuyant sur la vision entrepreneuriale initiale de Lou Ehrhardt de produire du maïs hybride, Albert Lea Seed est devenu un fournisseur reconnu d'une gamme complète de semences agricoles conventionnelles sans OGM et biologiques.

Tom et Mac Ehrhardt, petits-fils de Lou Ehrhardt, participent toujours au fonctionnement de la Seed House, aux côtés des nouveaux salariés propriétaires.

L'installation d'Albert Lea Seed s'est agrandie, la clientèle s'est élargie et notre héritage de service client individuel reste une priorité absolue.

NOTRE APPROCHE

Les agriculteurs et les producteurs comme vous ont apprécié nos prix et respecté notre approche simple et équitable des semences agricoles qui n'implique pas d'offres cachées. Nous avons élargi nos options génétiques, amélioré l'accès aux caractères et aux traitements des semences, et offrons de nouveaux financements et d'autres services. Aujourd'hui, vous trouverez de la génétique d'élite et des technologies de pointe de tous les principaux fournisseurs de génétique à des prix jusqu'à 40 % inférieurs à ceux des grandes marques de semences.

Nous maintenons des adhésions professionnelles à la Minnesota Crop Improvement Association, à l'America Seed Trade Association, à la Western Seed Association, à la Sustainable Farming Association, à la National et à la Minnesota Corn and Soybean Growers Associations, et à l'Independent Professional Seedsmen Association. De plus, nous sommes des transformateurs biologiques certifiés répondant aux normes du programme biologique national pour la transformation des céréales, du soja et d'autres grandes cultures biologiques.

NOTRE INSTALLATION

Nous sommes situés à notre emplacement actuel depuis 1976. Notre usine est conçue pour traiter simultanément trois lignes de produits de semences. L'installation a augmenté la capacité de stockage de grain de 350 000 boisseaux et maintient 100 000 pieds carrés d'espace d'entreposage. Les semences produites et conditionnées par Albert Lea Seed House ont été cultivées et étiquetées conformément aux règles et aux inspections établies par la Minnesota Crop Improvement Association pour les semences conventionnelles et biologiques certifiées.


Qu'est-ce qu'un nom ? L'histoire oubliée d'Albert Lea

ALBERT LEA, Minnesota (KTTC) - Albert Lea est l'une des rares villes américaines composées du prénom et du nom d'une personne.

Albert Miller Lea était un topographe du Minnesota dans les années 1830, mais son histoire en tant qu'officier confédéré est maintenant mise en lumière, suscitant un débat.

"Je viens de grandir ici, alors j'ai juste supposé que c'était Albert Lea. Je n'ai jamais connu l'histoire", a déclaré Ruon Tut, un résident du sud du Minnesota.

"Albert Lea était originaire du Tennessee. Il ressentait une allégeance à son pays d'origine", a déclaré Stephanie Kibler, directrice exécutive du musée historique du comté de Freeborn, de la bibliothèque et du village.

Même avec les liens confédérés de Lea, il y a une statue d'un soldat de l'Union dans la ville qui porte son nom. Son fils, Edward Lea, s'est battu pour l'Union.

"Il a regardé l'attaque contre la troupe de son fils et s'y est rendu et a en fait niché son fils dans ses bras pendant que son fils est mort", a déclaré Kibler.

Albert Lea s'appelait autrefois Albert Lea Lake, du nom de la plus grande étendue d'eau du parc d'État de Myre Big Island. Albert Lea lui-même a appelé ce lac Fox Lake.

"Ils veulent le garder sous le nom d'Albert Lea, je le garderais sous le nom d'Albert Lea", a déclaré Felix Curtis, un habitant du quartier.

Les résidents et les visiteurs de la Terre entre les lacs disent que la ville représente autre chose, pas son lien avec l'histoire confédérée.

"Je crois qu'Albert Lea est une communauté inclusive pour les personnes de toutes races", a déclaré le directeur.

"Vous voyez toutes les couleurs ici, comme à Austin, vous voyez toutes les couleurs là-bas", convient Curtis.

Malgré les appels pour changer le nom, certains disent que ce n'est pas nécessaire.

"C'est Albert Lea, vous venez ici pour faire des choses comme [pêcher] tous les jours de la semaine", a déclaré Curtis,

"Si nous utilisions simplement cette logique de changer tout ce qui n'est pas bon dans notre histoire, il y aurait beaucoup de changements", a déclaré Tut. "Je pense que de petits rappels comme celui-ci devraient nous apprendre que nous ne devrions pas revenir à ce mode de vie."

"Notre rôle est de nous assurer de raconter toute l'histoire", a déclaré Kibler.

"Je pense juste que pour que le Minnesota s'améliore, les gens doivent écouter ce que les autres traversent. Soyez ouvert d'esprit à différentes choses", a déclaré Tut.

Le maire Vern Rasmusssen Jr. me dit que la ville n'a pas l'intention de changer de nom.

Les résidents disent que des changements doivent être apportés, mais ils préfèrent se concentrer sur plus d'opportunités pour les personnes de couleur plutôt que de changer le nom d'une ville.


Je pense que nous faisons les choses correctement !

Il est difficile de croire qu'un magasin de vêtements pour hommes et femmes soit ouvert à Albert Lea MN depuis 1917, mais c'est vrai. Leutholds a d'abord ouvert ses portes au centre-ville d'Albert Lea (photo du magasin du centre-ville), puis a déménagé au centre commercial Northbridge en 1988. Les propriétaires actuels, Bill & Paula Hertling, ont pris la relève en 1992 et travaillent ensemble dans le magasin depuis, soutenus par plusieurs employés à temps partiel qui servent les clients ainsi qu'une couturière qui effectue des retouches en magasin.

Les Hertling attribuent le long succès du magasin Albert Lea à des clients fidèles qui ont apprécié leur approche du commerce de l'habillement……un service client inégalé associé à des vêtements que vous pouvez toucher, sentir et essayer. De plus, ils s'assurent qu'il s'adapte bien! Alors que tous les grands magasins ont essayé d'être tout pour tout le monde, Leutholds s'est concentré sur le fait d'être un magasin de niche axé sur la fourniture de vêtements que vous ne pouvez pas trouver dans les magasins à grande surface. Des vêtements décontractés aux plus habillés, ils stockent des vêtements de certaines des meilleures entreprises du monde, et Bill et Paula fréquentent toujours les grands marchés de vêtements chaque année. De plus, Leutholds est désormais le seul magasin de la région à proposer des vêtements de cérémonie et Bill & Paula adore aider toutes les fêtes de mariage et les participants au bal de promo à être à leur meilleur pour leurs grands événements. Dernier point, mais non le moindre, les uniformes médicaux ont été un grand succès auprès des entreprises locales.

If you have not stopped into Leutholds , it is worth the trip. Bill & Paula Hertling have combined the important customer service of the past with today’s fashions to provide you with an unsurpassed shopping experience.


Albert Lea

The city is named after Albert Miller Lea, a topographer with the United States Dragoons, who surveyed southern Minnesota and northern Iowa in 1835, including the current site of Albert Lea. Captain Nathan Boone, a son of Daniel Boone, was the scout for Lea’s unit.

The city’s early growth was based on agriculture, farming support services and manufacturing, and it was a significant rail center. At one time it was the site of Cargill’s headquarters. Other manufacturing included Edwards Manufacturing (barn equipment), Scotsman Ice Machines, Streater Store fixtures, and Universal Milking Machines. As in many U.S. cities, Albert Lea’s manufacturing base has substantially diminished. A major employer was the Wilson & Company meatpacking plant, later known as Farmstead and Farmland. This facility was destroyed by fire in July 2001.

The city hall is at 221 East Clark St, Albert Lea, MN 56007. Albert Lea is in Minnesota’s 1st congressional district, represented by Jim Hagedorn, a Republican from Blue Earth. Its Minnesota State Senate District is 27, represented by State Senator Gene Dornink, a Republican from Hayfield it is in Minnesota’s House District 27A, represented in the Minnesota House of Representatives by Peggy Bennett, a Republican.

Géographie

According to the United States Census Bureau, the city has a total area of 14.42 square miles, of which 12.59 square miles is land and 1.83 square miles is water. Myre-Big Island State Park is nearby. There are three main lakes in Albert Lea: Fountain Lake, Pickerel Lake and Albert Lea Lake.

Climat

Albert Lea has a humid continental climate of the hot-summer subtype (Köppen Dfa). Albert Lea varies from cold winters to hot summers, with significant contrasts between seasons. Its climate type is typical for inland northern United States locations, but due to its southern position in the state, its summers and winters have higher temperatures than other, more northerly regions of the state. An exception to this rule is the urban core of Minneapolis – St. Paul, which sees higher temperatures typical of an urban heat island, but Albert Lea is significantly warmer than locations such as Duluth.

Des sports

The Albert Lea Thunder was a junior hockey team that played at Albert Lea Ice Arena and was a member of the North American Hockey League. The team operated for two seasons in 2008-10 and folded due to financial difficulties. On May 11, 2010, it was reported that the team had found new owners and would relocate to Texas for the 2010–11 season. Their roster was officially sold to the expansion Amarillo, Texas franchise the Amarillo Bulls on May 26, 2010.

Notable people

Clare Hibbs Armstrong- brigadier general during World War II

Eddie Cochran- (composer of “Summertime Blues” and “Twenty Flight Rock”)

Alexander Grinager- an artist most noted for his murals, was born in Albert Lea

Mary Kelly– Conceptual artist

Marion Ross– Actress in (Happy Days) the town’s civic theater in 2008 was renamed the Marion Ross Performing Arts Center

Perry Saturn- Professional Wrestler Perry Saturn

Vinny Cerrato- Former Washington Redskins general manager

Gene Peterson– Former radio voice of the Houston Rockets

Tom Brown- (Canadian football), Minnesota Golden Gophers and BC Lions football star 1960 Outland Trophy winner and Heisman Trophy runner up College Football Hall of Fame and Canadian Football Hall of Fame inductee

Tim Penny- U.S. Congressman (1983–1995), born in Albert Lea

Richard Carlson- a writer, director and actor, best known to movie fans of 󈧶 sci-fi and horror starring roles include The Magnetic Monster (1953), Riders to the Stars (1954), It Came from Outer Space (1953), Creature from the Black Lagoon (1954)


History of Albert Lea, Minnesota - History

December 08, 2006 | Dead Malls, Minnesota | Posted by Prange Way

We like to root for the retail underdog. Don’t get us wrong, we love all things retail, but we appreciate older, outmoded, and visibly dated centers and hold them with special regards. Perhaps it’s our appreciation of retail history, a throwback to our youths, our dislike for retail homogenization, or even something entirely different altogether. Either way, as a result of this appreciation, our next two posts take us to a very typical midwestern town in southern Minnesota.

Strategically located at the intersection of two major interstates, 90 and 35, Albert Lea is home to about 18,000 people. This may seem small, Albert Lea’s retail arm extends into a larger trade area encompassing many smaller communities in south central Minnesota and north central Iowa, which is less than 10 miles south of Albert Lea. With that said, however, many people in Albert Lea and the surrounding areas also travel to areas with a wider variety of retail offerings such as the Twin Cities, about 90 miles away, or to closer shopping areas in Austin, Rochester, and Mason City, Iowa.

As a result of the relatively large distances to other cities, Albert Lea has above average retail offerings for a city its size, including two enclosed malls on opposing sides of town, Skyline Mall and Northbridge Mall. Yes, there are two enclosed malls for 18,000 people. Skyline Mall opened in 1966 on the west side of Albert Lea along Main St. near the intersection with Highways 13 and 69. During Skyline Mall’s heyday, it was anchored by JCPenney on the east side, Montgomery Ward on the west, and an IGA grocery store anchored the north end of the mall.

During the 1980s, however, Skyline Mall fell out of favor, possibly as a combined result of increasing competition from distant cities, its age, and changing trends in shopping in general. In 1983, the first blow came as Montgomery Ward closed. A couple years later, the IGA also closed, leaving two anchors vacant at Skyline Mall. As if that weren’t enough, in 1987 an entirely new mall, Northbridge Mall, was constructed across town. The new mall was modern, larger, and had more features shoppers were beginning to demand such as a food court. In addition, Northbridge is adjacent to an exit from Interstate 90, whereas Skyline Mall is not. Northbridge is also closer to where much of the growth is occurring in Albert Lea, on the east and north edges of town.

After Northbridge opened, Skyline continued on and attempted to reposition itself as an ancillary to Northbridge, featuring many local or discount retailers to complement Northbridge’s higher-end and national chain offerings. Indicative of this repositioning was the placement of one of the area’s first Wal-Marts in Skyline Mall, replacing Montgomery Ward as the west anchor. However, it was not enough to sustain the mall and many stores continued to leave. Ben Franklin, Stevenson’s clothing store, and several more stores closed in the early 1990s and finally JCPenney closed in 1993 or 1994, leaving Skyline with just one anchor.

The past decade or so has seen Skyline evolve from a retail center into a hybrid enclosed community/office/retail center. The hardware store and several other small shops are still open, but there are also a Senior Center and offices. Wal-Mart has recently left Skyline Mall to build a standalone Supercenter across town, on the east side near Interstate 35. As Skyline Mall continues to soldier on anchorless, it completes the transition from retail to community center and your guess is as good as ours what the future will bring.

We visited Skyline Mall in Albert Lea in September 2001 and took the photos featured herein. JCPenney had been replaced by Rainbow Foods, but that has since closed. Jo-Ann Fabrics and Hardware Hank are still open as of December 2006. Leave some comments and let us know what you think, and don’t forget to check out the vintage sign.


History of Albert Lea, Minnesota - History

ENDERES TOOL COMPANY was founded in Albert Lea, Minnesota in 1910, the result of a merger between Albert Lea Machinery Company, which was founded in 1908 in Albert Lea, Minnesota, by Joe Pihl and Enderes Manufacturing Company, which was founded in 1896 in Littleport, Iowa and was owned by Ernst Enderes. Enderes Manufacturing Company produced three tools – a 14" cutting nipper, a staple puller, and a drop forged cold chisel. The Albert Lea Machinery Company sold those three tools for Enderes Manufacturing Company.

Sales soon outstripped production capabilities, and an expansion was required. The entire operation was relocated to a new plant in Albert Lea, Minnesota. The old octagon tool plant burned to the ground in 1966, and we built our present plant. Enderes has always been a family-held corporation. You can count on one hand, the tool companies in America that have had that long a life span that are still owned and operated by the same family. We take pride in that!

SINCE 1896, the primary thrust of Enderes Tool Company has been to produce only the highest quality Struck Hand Tools. We can document and illustrate that all of our tools exceed any written specifications that have ever been generated on struck tools. One of the keys to quality is the utilization of time-honored manufacturing techniques. These “Blacksmith” techniques impart a quality to struck tools, which cannot be obtained with some of the modern mass production techniques utilized by our competitors.

WHY BUY ENDERES ?
We have committed ourselves to produce only the finest quality struck hand tools. This commitment and dedication to quality craftsmanship and manufacturing techniques should make you feel very confident when you stock or buy Enderes Tools.


Voir la vidéo: Old and New Albert Lea Mn


Commentaires:

  1. Jeriah

    Et avec cela, j'ai rencontré. Nous discuterons de cette question.

  2. Roddrick

    C'est de la réserve

  3. Maurits

    C'est vrai! Je pense que c'est une bonne idée.

  4. Khristian

    Entrez, nous allons parler sur la question.

  5. Iain

    J'ai vu… j'ai vu…. Tout est trop exagéré, mais cool)))



Écrire un message