ARS-22 actuel - Historique

ARS-22 actuel - Historique

Curtiss

Glenn Hammond Curtiss, le célèbre pionnier de l'aviation, est né le 21 mai 1878 à Hammondsport N.Y. Il a établi de nombreux records aéronautiques et a conçu plusieurs types d'avions, dont les hydravions Navy Curtiss qui, en 1919, ont été les premiers avions à traverser l'Atlantique. Curtiss a formé bon nombre des premiers aviateurs de la marine et a créé une entreprise pour fabriquer des avions. Il s'occupa activement de l'aéronavale jusqu'à sa mort le 23 juillet 1930.

(AV-4 : dp. 8 671 ; 1. 527'4" ; né. 69'3" ; dr. 21'11" ; s.
20 kilos ; cpl. 1 195 ; une. 4 5"; cl. Curtiss)

Curtiss (AV-4) a été lancé le 20 avril 1940 par New York Shipbuilding Corp., Camden, N.J., parrainé par Mme H. S. Wheeler ; et commandé le 15 novembre 1940, commandant S. P. Ginder aux commandes.

Le Curtiss a opéré à Norfolk et dans les Caraïbes pour s'entraîner et participer à des exercices de flotte jusqu'au printemps 1941. Le 26 mai, il s'est mis en route pour Pearl Harbor d'où il a servi en patrouille ainsi qu'en s'occupant de deux escadrons de bombardiers de patrouille. Du 15 octobre au 9 novembre elle a voyagé à l'Île de Sillage en transportant des aviateurs, des membres d'équipage et une cargaison pour renforcer la garnison là. Lorsque les Japonais attaquèrent Pearl Harbor, Curtiss se mit immédiatement en route, tirant sur les avions ennemis. À 0836, elle a aperçu un périscope et a ouvert le feu. Une torpille du sous-marin a raté Curtiss, s'écrasant sur un quai à Pearl City. Quatre minutes plus tard, le sous-marin nain japonais a fait surface et a été encore endommagé par des coups de feu avant de plonger à nouveau; après quoi Monaghan (DD-354) a pris le relais avec une attaque de grenade sous-marine. Curtiss reporta son attention sur l'air. À 9 h 5, il a heurté un avion ennemi qui s'est écrasé sur sa grue n° 1 et a brûlé. Trois minutes plus tard, elle a éclaboussé un avion, puis a commencé à tirer sur un bombardier en piqué. Une bombe de cet avion a écrasé Curtiss à proximité de sa grue endommagée et a explosé sous les ponts, mettant le feu aux ponts principaux du monde du hangar et à la salle de manutention n ° 4, alors que l'avion éclaboussait sa poutre bâbord. Malgré 19 morts et de nombreux blessés, l'équipage de Curtiss a éteint les incendies, puis s'est tourné vers les réparations d'urgence. Le 28 décembre, il était en route pour San Diego pour des réparations permanentes et le remplacement de la grue endommagée avec 20 mm. armes à feu. Ses réparations terminées en seulement 4 jours, il était de retour à Pearl Harbor le 13 janvier 1942 pour commencer le travail de convoyage des hommes et des fournitures vers les bases avancées de Samoa, Suva et Nouméa jusqu'en juin.

Au départ de Pearl Harbor le 2 juin 1942, Curtis a servi de navire amiral pour le commandant de la Naval Air, SouthPacific à Nouméa du 16 juin au 4 août, puis a servi de navire d'appel d'hydravions, de navire amiral, de réparation et de ravitaillement pour les destroyers et les petites embarcations engagées dans l'opération Solomons d'Espiritu Santo jusqu'au 9 juillet 1943. Après la révision à San Francisco, elle est arrivée à Funafuti, îles Ellice, le 7 novembre pour servir de navire amiral pour le Commandant Air Central Pacific, basé à Funatuti jusqu'au 29 décembre 1943; puis à Tarawa (31 décembre 1943-8 mars 1944), Kwajalein (10 mars-26 juin)

Eniwetok (27 juin-9 août), Saipan (12 août 1944-1er janvier 1945) et Guam (2 janvier-7 février) .

Après des réparations à San Francisco, Curtis a navigué à Okinawa, arrivant le 22 mai 1945 pour servir de navire amiral pour le commandant, Fleet Air Wing 1. Le 21 juin, un kamikaze et sa bombe ont déchiré deux trous dans sa coque et ont explosé sur le troisième pont, tuant 35 et en blessant 21 de son équipage. Un contrôle efficace des avaries l'a maintenu à flot et 4 jours plus tard, il était en route pour la côte ouest et une révision à Mare Island Navy Yard.

Rejoignant la flotte dans le Pacifique occidental, Curtis a embarqué le commandant de la Fleet Air Wing 1 (qui était également commandant de la Force opérationnelle 75) à Okinawa le 5 décembre 1945. Elle a participé à des exercices de flotte, a opéré avec des escadrons de patrouille dans le détroit de Formosa, a transporté des hommes et des fournitures aux bases périphériques et a fait plusieurs visites à Tsingtao, Chine, jusqu'au 8 mars 1947 quand elle s'est dirigée vers la côte ouest pour la révision et les modifications recommandées par la Commission d'énergie atomique pour le rangement d'équipement scientifique.

Curtiss a opéré au large de la côte californienne sur un certain nombre d'exercices de flotte et d'entraînement jusqu'au début de 1949, date à laquelle il a servi de navire amiral pour le commandant de la première flotte pendant 3 semaines d'opérations amphibies dans les eaux de l'Alaska pour évaluer l'équipement par temps froid. Il continua à servir de vaisseau amiral pour ce commandement lors d'exercices amphibies au large de Seattle durant l'été 1949. Peu après le déclenchement de la guerre de Corée. Curtiss a navigué de San Diego pour rejoindre la 7e flotte en juillet 1950 en patrouille dans le détroit de Corée. Partant d'Iwakuni et de Kure, il s'occupait de deux escadrons de PBM Mariner et d'un escadron de Sunderlands britanniques opérant sur le territoire coréen. Elle est retournée à San Francisco le 14 janvier 1961 pour d'autres modifications afin de l'adapter comme base de travail scientifique.

Du 23 février au 13 juin 1951, Curtiss a servi de navire amiral pour l'opération « Greenhouse » et a été la base des techniciens civils et militaires lors des essais atomiques à Eniwetok. Elle a également fourni des informations météorologiques et exploité un pool de bateaux. Curtiss a servi à San Diego dans des opérations locales jusqu'au 29 septembre 1952, date à laquelle elle a de nouveau navigué vers Eniwetok en tant que navire amiral pendant les essais atomiques de l'opération "Ivy". En revenant à San Diego le 4 décembre, elle a croisé la côte ouest et a visité Acapulco, Mexique en 1953. Du 10 janvier au 28 mai 1954 elle a participé à l'Opération "Château" au cours de laquelle la première bombe à hydrogène a explosé.

Équipé d'un cerf d'hélicoptère ; en novembre et décembre 1954, Curtiss s'est engagé dans un exercice amphibie à grande échelle sur la côte de Californie en mars 1955. Du 21 mars au 8 août 1956, elle a participé à l'opération "Redwing", les essais atomiques à Eniwetok au cours desquels elle a été visitée par le sous-secrétaire de la Marine. En tant que navire amiral de la première flotte, il reçut la visite du vice-amiral A. Vdel, commandant en chef de la marine royale danoise le 20 septembre 1956.

Curtiss quitta San Diego le 27 décembre 1956 pour l'opération "Deep Freeze II", transportant des marins de l'équipe d'hivernage et des scientifiques pour participer au programme de l'Année géophysique internationale. Faisant escale à Port Lyttelton, en Nouvelle-Zélande, du 12 au 15 janvier 1957, il est entré dans le détroit de McMurdo le 19 janvier et a transféré sa cargaison par hélicoptère à Glacier (AGB-4). Du 21 au 28 janvier elle a mis des hommes et une cargaison à terre de la même manière qu'elle s'est amarrée à la plate-forme de glace, en poursuivant ces opérations à Little America du 30 janvier au 6 février. Elle a effectué la reconnaissance de glace à la Baie Okuma et à la Baie Sulzberger, puis a quitté le Détroit de McMurdo le 10 février. Elle a fait escale à Port Lyttelton et à Auckland, en Nouvelle-Zélande, et à Sydney, en Australie, avant de revenir à San Diego le 25 mars pour subir des réparations pour les dommages causés par la glace. Elle a poursuivi ses opérations locales jusqu'à sa mise hors service en réserve le 24 septembre 1957.

Curtiss a reçu sept étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


Voir la vidéo: Cancer et Covid-19: message de Stéphanie Burin, référente cancer - ARS Pays de la Loire