11 avril 1945

11 avril 1945


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

10 avril 1945

Front occidental

La 2e armée britannique franchit la Leine et coupe la route entre Hambourg et Hanovre

La 3e armée américaine prend Weimar

La 7e armée américaine atteint Schweinfurt

La 9e armée américaine capture Essen et atteint l'Elbe

Italie

La 5e armée capture Massa et Carrare

Pacifique

Des pilotes kamikazes attaquent des navires américains à Okinawa

Diplomatie

Le pacte soviéto-yougoslave est signé



Ce jour de l'histoire, le 11 avril : des soldats américains libèrent le camp de concentration nazi de Buchenwald en Allemagne

Nous sommes aujourd'hui dimanche 11 avril, le 101e jour de 2021. Il reste 264 jours dans l'année.

Le point culminant d'aujourd'hui dans l'histoire:

Le 11 avril 1945, pendant la Seconde Guerre mondiale, des soldats américains ont libéré le camp de concentration nazi de Buchenwald en Allemagne.

En 1814, Napoléon Bonaparte abdique en tant qu'empereur des Français et est banni à l'île d'Elbe. (Napoléon s'est échappé plus tard de l'île d'Elbe et est revenu au pouvoir en mars 1815, jusqu'à sa chute lors de la bataille de Waterloo en juin 1815.)

En 1865, le président Abraham Lincoln s'adressa à une foule à l'extérieur de la Maison Blanche, déclarant : « Nous nous réunissons ce soir, non pas dans la tristesse, mais dans la joie du cœur. (C'était la dernière adresse publique que Lincoln prononcerait.)

En 1899, le traité mettant fin à la guerre hispano-américaine est déclaré en vigueur.

En 1921, l'Iowa est devenu le premier État à imposer une taxe sur les cigarettes, à 2 cents le paquet.

En 1947, Jackie Robinson des Brooklyn Dodgers a joué dans une exposition contre les Yankees de New York à Ebbets Field, quatre jours avant ses débuts en saison régulière qui ont brisé la ligne de couleur du baseball. (Les Dodgers ont gagné, 14-6.)

En 1953, Oveta Culp Hobby est devenu le premier secrétaire à la Santé, à l'Éducation et au Bien-être.

En 1961, l'ancien officier SS Adolf Eichmann a été jugé en Israël, accusé de crimes contre l'humanité pour son rôle dans l'Holocauste nazi. (Eichmann a été condamné et exécuté.)

En 1965, des dizaines de tornades ont ravagé six États du Midwest le dimanche des Rameaux, tuant 271 personnes.

En 1968, le président Lyndon B. Johnson a promulgué le Civil Rights Act de 1968, qui comprenait le Fair Housing Act, une semaine après l'assassinat de Martin Luther King Jr.

En 1970, Apollo 13, avec les astronautes James A. Lovell, Fred W. Haise et Jack Swigert, a décollé pour sa mission malheureuse vers la lune. (La mission a été interrompue lorsqu'un réservoir d'oxygène a explosé le 13 avril. L'équipage a éclaboussé en toute sécurité quatre jours après l'explosion.)

En 1980, la Commission pour l'égalité des chances dans l'emploi a publié des règlements interdisant spécifiquement le harcèlement sexuel des travailleurs par les superviseurs.

En 1996, Jessica Dubroff, 7 ans, qui espérait devenir la plus jeune personne à faire du cross-country, a été tuée avec son père et son instructeur de vol lorsque leur avion s'est écrasé après le décollage de Cheyenne, Wyoming.

Il y a dix ans: Une impasse sanglante de quatre mois dans la nation ouest-africaine de la Côte d'Ivoire a pris fin lorsque les troupes fidèles au président élu, Alassane Ouattara (ah-lah-SAHN' WAH'-tah-rah), ont mis en déroute et capturé son rival, Laurent Gbagbo ( loh-RAHN' BAHG'-boh), l'homme fort de longue date qui avait perdu le vote mais a refusé de renoncer au pouvoir. Un attentat à la bombe dans le métro de Minsk, en Biélorussie, a fait 15 morts.

Il y a cinq ans: Le secrétaire d'État John Kerry a visité le mémorial du bombardement atomique d'Hiroshima, délivrant un message de paix et d'espoir pour un monde sans nucléaire.

Il y a un an: Le nombre de décès aux États-Unis dus au coronavirus a éclipsé celui de l'Italie pour le plus élevé au monde, dépassant les 20 000. La veille de Pâques, la Cour suprême du Kansas a autorisé un décret du gouverneur démocrate Laura Kelly à rester en vigueur, interdisant les services religieux et funéraires de plus de 10 personnes pendant la pandémie. Un juge fédéral du Kentucky a statué que la ville de Louisville ne pouvait pas arrêter le service au volant d'une église prévu pour Pâques. Saturday Night Live a fait son retour sur NBC après avoir été mis à l'écart pendant plus d'un mois par le coronavirus, la version tout en quarantaine, hébergée par le survivant du coronavirus Tom Hanks, mettait en vedette des stars livrant du matériel enregistré depuis leur domicile.

Les anniversaires d'aujourd'hui : Ethel Kennedy a 93 ans. L'acteur Joel Gray a 89 ans. L'acteur Louise Lasser a 82 ans. La chroniqueuse lauréate du prix Pulitzer Ellen Goodman a 80 ans. Le scénariste-réalisateur John Milius a 77 ans. L'acteur Peter Riegert a 74 ans. Le réalisateur Carl Franklin a 72 ans. Acteur Bill Irwin a 71 ans. L'auteur-compositeur-interprète country Jim Lauderdale a 64 ans. L'auteur-compositeur-producteur Daryl Simmons a 64 ans. Le musicien de rock Nigel Pulsford a 60 ans. L'acteur Lucky Vanous a 60 ans. Le chanteur country Steve Azar a 57 ans. La chanteuse Lisa Stansfield a 55 ans. L'acteur Johnny Messner a 52 ans. Le musicien de rock Dylan Keefe (Marcy Playground) a 51 ans. L'acteur Vicellous (vy-SAY'-luhs) Shannon a 50 ans. Le rappeur David Banner a 47 ans. L'acteur Tricia Helfer a 47 ans. Le musicien de rock Chris Gaylor (The All-American Rejects) a 42 ans. L'actrice Kelli Garner a 37 ans. Le chanteur Joss Stone a 34 ans. L'actrice et danseuse Kaitlyn Jenkins a 29 ans.

Le journalisme, dit-on souvent, est la première ébauche de l'histoire. Revenez chaque jour pour découvrir les nouveautés… et les anciennes.


Libération de Buchenwald, 11 avril 1945, 15h15

9. Buchenwald

Abe essaie de convaincre les officiers qu'il est assez bien pour travailler, et il est transféré à Ohrdruf. Son pied atteint de gangrène montre clairement qu'il ne peut pas travailler. Les nazis l'ont mis dans une caserne pour ceux considérés comme trop malades pour mériter des soins médicaux. Ils sont là pour mourir. Il n'y a que de la paille sur le sol pour dormir. Il convainc un officier qu'il est assez bien pour être soigné médicalement et est transféré dans une infirmerie. Il est ensuite renvoyé à Buchenwald.

Abe est bientôt trop malade pour quitter sa couchette sauf pour aller aux toilettes. Mais bientôt, il obtient une surprise inattendue. Il entend chanter à l'extérieur de sa caserne. Lorsque les immenses portes de la caserne s'ouvrent, des officiers nazis entrent, ligotés par une corde. Ils sont suivis par des prisonniers chantants qui les piquent avec les propres fusils et baïonnettes des nazis. Les anciens prisonniers sont suivis par des soldats américains, qui se tiennent là comme des géants dans leurs uniformes de camouflage et leurs casques recouverts de filet. Les prisonniers de Buchenwald sont enfin libérés !

L'illustration montre que l'horloge de la tour de guet de Buchenwald est toujours réglée à 3h15, lorsque les prisonniers ont été libérés le 11 avril 1945. L'horloge est toujours réglée à 3h15 aujourd'hui.

Abe est placé dans un hôpital, autrefois réservé aux officiers nazis. Les médecins doivent presque amputer son pied, mais il guérit rapidement et Abe est libéré. Abe poursuit en racontant comment lui et plusieurs autres survivants vivent ensemble en Allemagne, reconstruisant leur vie. Ils deviennent rapidement des amis. Abe, bien sûr, retourne directement au travail et à l'école, tandis que la plupart des survivants ont l'intention de s'amuser et de profiter de la vie pendant un certain temps.

Abe rencontre Ellie Mueller, une luthérienne allemande, et tombe amoureux. Il lutte avec son amour pour elle, car Abe a été élevé dans la tradition juive ultra-orthodoxe. Il décide finalement qu'il mérite un peu de bonheur et il demande à Ellie de l'épouser, aux conditions qu'elle se convertisse au judaïsme, qu'ils élèvent leurs enfants dans la tradition juive, et qu'ils quittent l'Allemagne.

Elle accepte finalement et ils décident d'émigrer en Amérique. L'histoire d'Abe se termine lorsqu'il descend du train à Augusta, en Géorgie, la maison de ses sponsors. Ellie suit un an plus tard. Son fils, Joseph, raconte leur remarquable succès à Augusta, où ils ont fièrement élevé leur famille dans la tradition juive.


USS Missouri BB-63 - Compte chronologique d'action - 11 avril 1945

Ciel couvert avec légère pluie occasionnelle cessant en milieu de matinée. Pluie faible à nouveau à 13h00, après quoi les nuages ​​se sont dispersés. Plafond 1500 pieds, 2500 en après-midi, occasionnellement illimité. Visibilité de 6 à 8 milles s'améliorant, à 10 milles. Vent de surface nord-nord-ouest de 22 à 24 nœuds. Mer faible. Conditions de vol moyennes. Lever du soleil 0602, coucher du soleil 1841.

0145 Signaux radar ennemis interceptés sur 152 mégacycles

0400 Contact radar avec TG [Groupe de tâches] 58,3 portant un T de 310 degrés, distance de 32 milles.

0551 Sécurisé à partir de l'alerte à l'aube, définir la condition de préparation III.

0709 Formation de croisière formée

1110 Bogey ramassé portant 080 degrés V, distance 7 milles. Réglez la condition I dans les piles AA [Anti-Aircraft]. Bogey s'est détourné et a commencé à s'ouvrir au nord-est.

1125 INTREPID [CV-11 Essex-class carrier] CAP [Combat Air Patrol] avion a éclaboussé bogey, un Kate [Nakajima B5N carrier born attack bomber].

1322 Bogey a ramassé à 090 degrés V, distance de 24 milles. A pris le contrôle de l'avion CAP YORKTOWN [CV-5 Essex-class carrier] pour l'interception.

1336 Ramassé Raid 4 portant 345 degrés V, distance 58 milles.

1342 Dispositions de croisière formées 5VC [Une formation de croisière défensive pour repousser les attaques aériennes]

1350 Plusieurs groupes de bogies signalent la fermeture depuis le nord-ouest.

1410 signaux radar ennemis interceptés sur 180 mégacycles

1425 Les raids 4 à 13 ont disparu ou ont été éclaboussés par CAP.

1440 Rapports interceptés de 13 bogies éclaboussés par CAP jusqu'à ce moment-là. Trois bandits ou plus fermaient maintenant cette formation très rapidement.

1442 Commence à tirer sur un Zeke volant à basse altitude arrivant directement sur tribord, portant 150 degrés V, distance 7 000 yards [env. 4 milles], altitude 100 pieds.

1443 Zeke [Mitsubishi A6M Zero] s'est écrasé sur le châssis 169 tribord à environ 3 pieds sous le niveau du pont principal. Le navire a été aspergé de parties de l'avion et l'aile tribord de l'avion a été projetée vers la première superstructure [niveau 01 juste à l'arrière du pont de reddition] cadre 102, à l'intérieur du "5 bâti n° 3. Un feu d'essence s'est déclaré à ce stade. Le corps mutilé du pilote a atterri après le pont principal.

1446 Des incendies ont été signalés sous contrôle. Aucune victime, dommages superficiels causés par le feu. Dommages mineurs au quad n°17 ​​de 40 mm et à la zone du rempart.

1446 Début du tir sur le deuxième avion orienté à 120 degrés V [considéré comme ayant été piloté par Ishii].

1447 Cesse de tirer, l'avion éclabousse.

1500 – 1630 Au cours de cette période, un seul bandit s'affiche à l'écran, Raid 16, vers le sud-ouest, poursuivi par YORKTOWN VF. Les raids 14, 15 et 18 étaient amicaux. Bogey Raid 17 a été ramassé à 090 degrés V, à une distance de 45 milles.

1635 Perdu Raid 16 sur TG 58.3.

1640 Raid 17 identifié comme PDM [US Navy Patrol bombardier "flying boat"].

1645 Écran sans bogies.

1710 Raid 19 éclaboussé par TG 58.3, I Jill [Bombardier d'attaque embarqué Nakajima B6N]

1720 Ramassé Raid 18 portant 08 degrés V, distance 105 milles.

1724 Sécurisé à partir de la condition I définie par la défense aérienne dans des piles AA.

1746 CAP a éclaboussé Raid 18, un Betty, portant 130 degrés V, distance 38 milles.

1825 Ramassé Raid 20, 4 à 6 avions, portant 130 degrés V, distance 62 milles.

1834 Formé en formation de croisière 5V.

1839 CAP a éclaboussé 2 Bettys du Raid 20 sur un cap de 125 degrés V, distance de 34 milles.

1848 Une Betty s'est détachée de 20, maintenant désignée Raid 22

1854 Une autre Betty du Raid 20 éclaboussée par CAP. Raid 22 maintenant à 095 degrés V, distance 50 milles.

1905 De nombreux bogies signalent leur approche, sonnent « Air Defence ».

1907 Ouverture du feu sur un bandit bimoteur à 12 000 mètres à l'arrière du navire. La distance n'a pas diminué.

1910 Fermeture du raid 23 depuis le sud-ouest.

1915 Signaux radars ennemis interceptés.

1937 Fusées éclairantes larguées par des avions ennemis.

2000 Bogies, 8 à 10, à l'ouest et au nord-est de la formation, tournant à 20 à 40 milles.

2030 Sécurisé "Air Defense" set condition 1 dans des piles AA.

2035 Tous sauf 1 ou 2 bogies sans écran.

2040 Définir l'état de préparation III dans tout le navire.

2045 Un bogey présent vers l'est sur la route nord.

2050 Bogey à 074 degrés V, distance 47 milles, cap 350 degrés V, vitesse 150.

2251 Raid 28, ramassé et suivi, distance 70 milles, fermeture sur le cap 205 degrés V.

2316 Batterie antiaérienne alertée. Le raid 31 s'est déclenché à 045 degrés V, distance de 26 milles.

2318 Formation de clôture du raid 28 à 270 degrés V.

2327 Début du tir sur le Raid 28 à 245 degrés V, distance 11 000 yards, altitude 7 500 pieds.

2329 A cessé le tir, éclaboussé 1 bandit, probablement bimoteur, sur un cap de 235 degrés V, distance de 10 000 yards.

2330 Régler la condition 1 dans les piles AA.

2335 Raid 31 s'est évanoui à 060 degrés V, distance de 30 milles.

2340 Raid 29 portant 045 degrés de distance 26 milles.

2345 Définir l'état de préparation III dans tout le navire.

Munitions dépensées : 398 projectiles 5”/38, 421 cartouches 40 mm, 680 cartouches 20 mm

Frappe kamikaze sur l'USS Missouri, le 11 avril 1945, lors de la bataille d'Okinawa.


Farmington, Connecticut - 11 avril 1945

Le 11 avril 1945, un P-47D (42-22360) de l'armée américaine a quitté Bradley Filed à Windsor Locks, Connecticut, pour un vol d'entraînement au combat, et s'est écrasé lors de manœuvres de vol alors qu'il survolait la ville de Farmington. Selon des témoins, l'avion a plongé dans une zone marécageuse/boisée d'une ferme où il a explosé, laissant un cratère d'une profondeur de 12 à 15 pieds et d'une largeur de 30 pieds. Une source identifie la ferme comme appartenant à John Lipski, et une autre comme appartenant à Leo Groouten. Apparemment, les deux propriétés se jouxtent et l'accident s'est produit près de la limite de propriété.

Le pilote a été identifié comme 2e lieutenant Vincent Hugh Core, 20 ans, de Brooklyn, New York.

En 1987, 41 ans après le crash, David Tabol, un scout de Farmington, a érigé un monument en granit près du site du crash en mémoire du lieutenant Core. (Le site fait maintenant partie de la forêt d'État d'Unionville.) Plus loin dans les bois se trouve un tas de roches brutes, que certains pensent avoir été laissées par l'équipe de nettoyage militaire pour servir de marqueur pour le site.

La presse Bristol, “Pilote tué, avion réduit en pièces dans un accident à Farmington”, 11 avril 1945, p. 1

La presse de Bristol, ” L'armée enquête sur un accident d'avion à Farmington Brooklyn Flier est tué”, le 12 avril 1945

The Bristol Press, ”WWII Tragedy, Air Force Pilot Crashes, Dies in Unionville Forest in 1945″, par Ken Lipshez, octobre 1995.


11 avril 1945 - Histoire

Washington, 24 mars - Le texte des accords conclus lors de la conférence de Crimée (Yalta) entre

, tel que publié par le Département d'État aujourd'hui, suit :

PROTOCOLE DES ACTES DE LA CONFÉRENCE DE CRIMÉE

La Conférence de Crimée des chefs de gouvernement des États-Unis d'Amérique, du Royaume-Uni et de l'Union des Républiques socialistes soviétiques, qui s'est tenue du 4 au 11 février, est parvenue aux conclusions suivantes :

I. ORGANISATION MONDIALE

1. Qu'une conférence des Nations Unies sur l'organisation mondiale proposée devrait être convoquée pour le mercredi 25 avril 1945 et se tenir aux États-Unis d'Amérique.

2. Les nations invitées à cette conférence devraient être :

(a) les Nations Unies telles qu'elles existaient le 8 février 1945 et

(b) Celles des Nations associées qui ont déclaré la guerre à l'ennemi commun avant le 1er mars 1945. se tiendra, les délégués du Royaume-Uni et des États-Unis d'Amérique soutiendront une proposition visant à admettre comme membres originaires deux Républiques socialistes soviétiques, à savoir l'Ukraine et la Russie blanche.

3. Que le Gouvernement des États-Unis, au nom des trois puissances, consulterait le Gouvernement chinois et le Gouvernement provisoire français au sujet des décisions prises à la présente conférence concernant l'organisation mondiale proposée.

4. Que le texte de l'invitation à adresser à toutes les nations qui participeraient à la conférence des Nations Unies soit le suivant :

"Le Gouvernement des États-Unis d'Amérique, en son nom et au nom des Gouvernements du Royaume-Uni, de l'Union des Républiques socialistes soviétiques et de la République de Chine et du Gouvernement provisoire de la République française, invite le Gouvernement de --- ----- envoyer des représentants à une conférence qui se tiendra le 25 avril 1945, ou peu après, à San Francisco, aux États-Unis d'Amérique, pour préparer une charte pour une organisation internationale générale pour le maintien de la paix internationale et sécurité.

« Les gouvernements susmentionnés suggèrent que la conférence considère comme constituant une base pour une telle charte les propositions de création d'une organisation internationale générale qui ont été rendues publiques en octobre dernier à la suite de la conférence de Dumbarton Oaks et qui sont maintenant complétées par les dispositions suivantes pour la section C du chapitre VI :

"1. Chaque membre du Conseil de sécurité devrait disposer d'une voix.

« 2. Les décisions du Conseil de sécurité sur les questions de procédure doivent être prises par un vote affirmatif de sept membres.

« 3. Les décisions du Conseil de sécurité sur toutes les questions doivent être prises par un vote affirmatif de sept membres, y compris les voix concordantes des membres permanents, à condition que, dans les décisions prises en vertu de la section A du chapitre VIII et de la deuxième phrase du paragraphe 1 de Chapitre VIII, section C, une partie à un différend doit s'abstenir de voter.

"Des informations complémentaires sur les modalités seront transmises ultérieurement.

"Au cas où le Gouvernement de -------- souhaiterait avant la conférence présenter des vues ou des commentaires concernant les propositions, le Gouvernement des États-Unis d'Amérique se fera un plaisir de transmettre ces vues et commentaires au autres gouvernements participants.

Il a été convenu que les cinq nations qui auront des sièges permanents au Conseil de sécurité devraient se consulter avant la conférence des Nations Unies sur la question de la tutelle territoriale.

L'acceptation de cette recommandation est subordonnée à ce qu'il soit précisé que la tutelle territoriale ne s'appliquera qu'aux

[Début de la première section publiée le 13 février 1945.]

II. DÉCLARATION DE L'EUROPE LIBÉRÉE

La déclaration suivante a été approuvée :

Le Premier ministre de l'Union des Républiques socialistes soviétiques, le Premier ministre du Royaume-Uni et le Président des États-Unis d'Amérique se sont concertés dans l'intérêt commun des peuples de leurs pays et de ceux de l'Europe libérée. Ils déclarent conjointement leur accord mutuel de concerter pendant la période temporaire d'instabilité dans l'Europe libérée les politiques de leurs trois gouvernements pour aider les peuples libérés de la domination de l'Allemagne nazie et les peuples des anciens États satellites de l'Axe en Europe à résoudre par des moyens démocratiques leurs problèmes politiques et économiques urgents.

L'instauration de l'ordre en Europe et la reconstruction de la vie économique nationale doivent passer par des processus qui permettront aux peuples libérés de détruire les derniers vestiges du nazisme et du fascisme et de créer les institutions démocratiques de leur choix. C'est un principe de la Charte atlantique - le droit de tous les peuples de choisir la forme de gouvernement sous laquelle ils vivront - la restauration des droits souverains et de l'autonomie gouvernementale aux peuples qui leur ont été privés de force par les nations agresseurs.

Pour favoriser les conditions dans lesquelles les peuples libérés peuvent exercer ces droits, les trois gouvernements assisteront conjointement les peuples de tout État européen libéré ou ancien État de l'Axe en Europe où, à leur avis, les conditions l'exigent,

Les trois Gouvernements consulteront les autres Nations Unies et les autorités provisoires ou d'autres Gouvernements en Europe lorsque des questions les intéressant directement sont à l'examen.

Lorsque, de l'avis des trois gouvernements, les conditions dans un État européen libéré ou un ancien satellite de l'Axe en Europe rendent une telle action nécessaire, ils se consulteront immédiatement sur la mesure nécessaire pour s'acquitter des responsabilités communes énoncées dans la présente déclaration.

Par cette déclaration, nous réaffirmons notre foi dans les principes de la Charte de l'Atlantique, notre engagement dans la Déclaration des Nations Unies et notre détermination à construire en coopération avec d'autres nations éprises de paix un ordre mondial, régi par le droit, dédié à la paix, la sécurité, la liberté et le bien-être général de toute l'humanité.

En émettant cette déclaration, les trois puissances expriment le vœu que le Gouvernement provisoire de la République française leur soit associé dans la procédure suggérée.

[Fin de la première section publiée le 13 février 1945.]

III. DÉMEMBREMENT DE L'ALLEMAGNE

Il a été convenu que l'article 12 (a) des conditions de cession pour l'Allemagne devrait être modifié comme suit :

L'étude de la procédure du démembrement de l'Allemagne fut renvoyée à une commission composée de M.

. Cette instance examinerait l'opportunité d'y associer un représentant français.

IV. ZONE D'OCCUPATION POUR LE CONSEIL FRANÇAIS ET DE CONTRLE POUR L'ALLEMAGNE.

Il fut convenu qu'une zone en Allemagne, à occuper par les forces françaises, serait attribuée à la France. Cette zone serait formée des zones britannique et américaine et son étendue serait déterminée par les Britanniques et les Américains en consultation avec le gouvernement provisoire français.

Il fut également convenu que le gouvernement provisoire français serait invité à devenir membre du Conseil de contrôle allié pour l'Allemagne.

V. RÉPARATION

Le protocole suivant a été approuvé :

Sur les entretiens entre les chefs de trois gouvernements à la Conférence de Crimée sur la question des réparations en nature allemandes

1. L'Allemagne doit payer en nature les pertes qu'elle a causées aux nations alliées au cours de la guerre. Les réparations doivent être reçues en premier lieu par les pays qui ont supporté le plus gros du fardeau de la guerre, ont subi les pertes les plus lourdes et ont organisé la victoire sur l'ennemi.

2. La réparation en nature est exigée de l'Allemagne sous les trois formes suivantes :

3. Pour l'élaboration des principes ci-dessus d'un plan détaillé d'imposition de réparations à l'Allemagne, une commission de réparation alliée sera constituée à Moscou. Il sera composé de trois représentants - un de l'Union des Républiques socialistes soviétiques, un du Royaume-Uni et un des États-Unis d'Amérique.

4. En ce qui concerne la fixation du montant total de la réparation ainsi que sa répartition entre les pays qui ont souffert de l'agression allemande, les délégations soviétique et américaine sont convenues de ce qui suit :

La délégation britannique était d'avis qu'en attendant l'examen de la question des réparations par la commission des réparations de Moscou, aucun chiffre de réparation ne devrait être mentionné.

La proposition soviéto-américaine ci-dessus a été transmise à la commission des réparations de Moscou comme l'une des propositions à examiner par la commission.

VI. CRIMINELS DE GUERRE MAJEURS

La conférence a convenu que la question des grands criminels de guerre devrait faire l'objet d'une enquête par les trois ministres des Affaires étrangères pour rapport en temps voulu après la clôture de la conférence.

[Début de la deuxième section publiée le 13 février 1945.]

VII. POLOGNE

La déclaration suivante sur la Pologne a été approuvée par la conférence :

« Une nouvelle situation a été créée en Pologne à la suite de sa libération complète par l'Armée rouge. Cela nécessite la mise en place d'un gouvernement provisoire polonais qui peut avoir une base plus large qu'il n'était possible avant la récente libération de la partie occidentale de la Pologne. Le gouvernement provisoire qui fonctionne actuellement en Pologne devrait donc être réorganisé sur une base démocratique plus large avec l'inclusion de dirigeants démocratiques de Pologne même et de Polonais de l'étranger.Ce nouveau gouvernement devrait alors être appelé le gouvernement provisoire polonais d'unité nationale.

« M. Molotov, M. Harriman et Sir A. Clark Kerr sont autorisés en tant que commission à consulter en premier lieu à Moscou les membres du gouvernement provisoire actuel et les autres dirigeants démocratiques polonais de Pologne et de l'étranger, en vue de à la réorganisation du Gouvernement actuel selon les principes ci-dessus. Ce Gouvernement provisoire polonais d'unité nationale s'engage à tenir des élections libres et sans entraves dans les meilleurs délais sur la base du suffrage universel et du scrutin secret. Lors de ces élections, tous les partis antinazis ont le droit de participer et de présenter des candidats.

« Lorsqu'un Gouvernement provisoire polonais d'unité nationale aura été dûment constitué conformément à ce qui précède, le Gouvernement de l'URSS, qui entretient maintenant des relations diplomatiques avec l'actuel Gouvernement provisoire de Pologne, et le Gouvernement du Royaume-Uni et le Gouvernement de la Les États-Unis d'Amérique établiront des relations diplomatiques avec le nouveau gouvernement provisoire polonais d'unité nationale et échangeront des ambassadeurs par les rapports desquels les gouvernements respectifs seront tenus informés de la situation en Pologne.

"Les trois chefs de gouvernement considèrent que la frontière orientale de la Pologne devrait suivre la ligne Curzon avec des digressions dans certaines régions de cinq à huit kilomètres en faveur de la Pologne. Ils reconnaissent que la Pologne doit recevoir des adhésions substantielles dans le territoire au nord et à l'ouest Ils estiment que l'avis du nouveau gouvernement provisoire polonais d'unité nationale devrait être sollicité en temps voulu sur l'étendue de ces adhésions et que la délimitation définitive de la frontière occidentale de la Pologne devrait ensuite attendre la conférence de paix.

VIII. YOUGOSLAVIE

Il fut convenu de recommander au Maréchal Tito et au Dr Ivan Subasitch :

IX. FRONTIERE ITALO-YOGOSLAVE - FRONTIERE ITALO-AUTRICHE

Des notes sur ces sujets ont été rédigées par la délégation britannique et les délégations américaine et soviétique ont accepté de les examiner et de donner leur point de vue ultérieurement.

X. RELATIONS YOUGOSLAVE-BULGARE

Il y a eu un échange de vues entre les ministres des Affaires étrangères sur la question de l'opportunité d'un pacte d'alliance yougoslavo-bulgare. La question qui se posait était de savoir si un État encore sous régime d'armistice pouvait être autorisé à conclure un traité avec un autre État.

a suggéré que les Gouvernements bulgare et yougoslave soient informés que cela ne pouvait pas être approuvé.

suggéré que les ambassadeurs britannique et américain discutent plus avant de la question avec

d'accord avec la proposition de

XI. EUROPE DU SUD-EST

La délégation britannique a mis des notes à l'intention de ses collègues sur les sujets suivants :

(a) La Commission de contrôle en Bulgarie. (b) Les réclamations grecques sur la Bulgarie, plus particulièrement en ce qui concerne les réparations. (c) Equipements pétroliers en Roumanie.

XII. L'IRAN

échangé des vues sur la situation en Iran. Il a été convenu que cette question devrait être traitée par la voie diplomatique.

[Début de la troisième section publiée le 13 février 1945.]

XIII. RÉUNIONS DES TROIS SECRÉTAIRES ÉTRANGERS

La conférence a convenu qu'un mécanisme permanent devrait être mis en place pour la consultation entre les trois ministres des Affaires étrangères qu'ils devraient rencontrer aussi souvent que nécessaire, probablement tous les trois ou quatre mois environ.

Ces réunions se tiendront à tour de rôle dans les trois capitales, la première réunion ayant lieu à Londres.

[Fin de la troisième section publiée le 13 février 1945.]

XIV. LA CONVENTION DE MONTREAUX ET LES DETROITS

Il a été convenu qu'à la prochaine réunion des trois ministres des Affaires étrangères qui se tiendrait à Londres, ils examineraient les propositions qu'il était entendu que le gouvernement soviétique présenterait au sujet de la Convention de Montreaux et feraient rapport à leurs gouvernements. Le gouvernement turc devrait être informé en temps utile.

Le protocole précédent a été approuvé et signé par les trois ministres des Affaires étrangères lors de la conférence de Crimée le 11 février 1945.

E. R. Stettinius Jr.
M. Molotov
Anthony Eden

ACCORD CONCERNANT LE JAPON

Les dirigeants des trois grandes puissances - l'Union soviétique, les États-Unis d'Amérique et la Grande-Bretagne - ont convenu que dans deux ou trois mois après la capitulation de l'Allemagne et la fin de la guerre en Europe, l'Union soviétique entrera en guerre contre le Japon du côté des Alliés à condition que :

Il est entendu que l'accord concernant la Mongolie extérieure et les ports et chemins de fer mentionnés ci-dessus nécessitera l'assentiment du généralissime

. Le Président prendra des mesures pour maintenir cet accord sur avis du Maréchal

Les chefs des trois grandes puissances ont convenu que ces revendications de l'Union soviétique seront incontestablement satisfaites après la défaite du Japon.


Faits rapides sur Franklin D. Roosevelt

Franklin Delano Roosevelt a été président des États-Unis pendant plus de 12 ans, plus longtemps que toute autre personne avant ou depuis. Il était au pouvoir pendant la Grande Dépression et pendant la majeure partie de la Seconde Guerre mondiale. Ses politiques et ses décisions ont eu et continuent d'avoir un impact énorme sur l'Amérique. Pour des informations plus détaillées, vous pouvez également lire la biographie de Franklin D. Roosevelt.

Faits en bref : Franklin D. Roosevelt

  • Naissance: 30 janvier 1882
  • Décès: 12 avril 1945
  • Connu pour: Président des États-Unis pour quatre mandats
  • Mandat: 4 mars 1933-12 avril 1945
  • Nombre de mandats élus: 4 Termes Décédé au cours de son 4e mandat.
  • Conjoint: Eleanor Roosevelt (Son cousin au cinquième degré une fois enlevé)
  • Citation célèbre: "La Constitution des États-Unis s'est avérée être la compilation de règles de gouvernement la plus merveilleusement élastique jamais écrite." Citations supplémentaires de Franklin D. Roosevelt.

HISTOIRE, 11 avril : les forces américaines libèrent le camp de concentration nazi en 1945

Aujourd'hui, nous sommes le mercredi 11 avril, le 101e jour de 2018. Il reste 264 jours dans l'année.

Le moment fort de l'histoire d'aujourd'hui :

Le 11 avril 1968, le président Lyndon B. Johnson a promulgué le Civil Rights Act de 1968, qui comprenait le Fair Housing Act, une semaine après l'assassinat de Martin Luther King Jr.

En 1689, Guillaume III et Marie II furent couronnés souverains conjoints de la Grande-Bretagne.

En 1713, le traité d'Utrecht est signé, mettant fin à la guerre de Succession d'Espagne.

En 1865, le président Abraham Lincoln s'adressa à une foule à l'extérieur de la Maison Blanche, déclarant : « Nous nous réunissons ce soir, non pas dans la tristesse, mais dans la joie du cœur. (C'était la dernière adresse publique que Lincoln prononcerait.)

En 1921, l'Iowa est devenu le premier État à imposer une taxe sur les cigarettes, à 2 cents le paquet.

En 1945, pendant la Seconde Guerre mondiale, les soldats américains ont libéré le camp de concentration nazi de Buchenwald en Allemagne.

En 1947, Jackie Robinson des Brooklyn Dodgers a joué dans une exposition contre les Yankees de New York à Ebbets Field, quatre jours avant ses débuts en saison régulière qui ont brisé la ligne de couleur du baseball. (Les Dodgers ont gagné, 14-6.)

En 1951, le président Harry S. Truman a relevé le général Douglas MacArthur de ses commandements en Extrême-Orient.

En 1953, Oveta Culp Hobby est devenu le premier secrétaire à la Santé, à l'Éducation et au Bien-être.

En 1970, Apollo 13, avec les astronautes James A. Lovell, Fred W. Haise et Jack Swigert, a décollé pour sa mission malheureuse vers la lune.

En 1974, des hommes armés palestiniens ont tué 16 civils, pour la plupart des femmes et des enfants, dans la ville de Kiryat Shemona, dans le nord d'Israël.

En 1988, les pirates de l'air d'un avion de ligne de Kuwait Airways ont tué un deuxième otage, jetant son corps sur le sol à Larnaca, à Chypre. "Le dernier empereur" a remporté le prix du meilleur film lors de la 60e cérémonie annuelle des Oscars. Cher a remporté le prix de la meilleure actrice pour "Moonstruck", Michael Douglas du meilleur acteur pour "Wall Street".

In 1998, the executive committee of the Ulster Union Party voted 55-23 to support the Northern Ireland peace accord and its leader, David Trimble, who had outmaneuvered rebels in his ranks.

Ten years ago: Group of Seven financial officials meeting in Washington pledged to strengthen their regulation of banks and other financial institutions while anxiously hoping the credit crisis in the United States would be a short one. French troops captured six pirates after the pirates released 30 hostages who were aboard the French luxury yacht Le Ponant when it was seized off Somalia's coast.

Five years ago: Congress' most serious gun-control effort in years cleared its first hurdle as the Senate pushed past conservatives' attempted blockade, rebuffing 68-31 an effort to keep debate from even starting. (However, proposals for tighter background checks for buyers as well as bans on assault weapons and high-capacity ammunition magazines went down to defeat six days later.) Comedian Jonathan Winters, 87, died in Montecito, California.

One year ago: In Dortmund, Germany, three explosions went off near Borussia Dortmund's team bus ahead of a Champions League quarterfinal match, injuring one of the soccer team's players. (Prosecutors alleged that the suspected bomber bet that Borussia Dortmund's shares on the stock exchange would drop in value and tried to disguise the attack as Islamic terrorism.) Guitarist J. Geils, founder of The J. Geils Band, died in his Massachusetts home at age 71. David Letterman's mother, Dorothy Mengering, a Midwestern homemaker who became an unlikely celebrity on her son's late-night talk show, died at age 95.

Today's Birthdays: Ethel Kennedy is 90. Actor Joel Grey is 86. Actress Louise Lasser is 79. Pulitzer Prize-winning columnist Ellen Goodman is 77 Movie writer-director John Milius is 74. Actor Peter Riegert is 71. Movie director Carl Franklin is 69. Actor Bill Irwin is 68. Country singer-songwriter Jim Lauderdale is 61. Songwriter-producer Daryl Simmons is 61. Rock musician Nigel Pulsford is 57. Actor Lucky Vanous is 57. Country singer Steve Azar is 54. Singer Lisa Stansfield is 52. Montana Gov. Steve Bullock is 52. Rock musician Dylan Keefe (Marcy Playground) is 48. Actor Johnny Messner is 48. Actor Vicellous (vy-SAY'-luhs) Shannon is 47. Rapper David Banner is 44. Actress Tricia Helfer is 44. Rock musician Chris Gaylor (The All-American Rejects) is 39. Actress Kelli Garner is 34. Singer Joss Stone is 31. Actress-dancer Kaitlyn Jenkins is 26.

Thought for Today: "If you want to conquer fear, don't sit at home and think about it. Go out and get busy." — Dale Carnegie, American writer-lecturer (1888-1955).


Danish W-SS POW executed by British forces 11 April 1945

Publier par prorege1 » 29 Mar 2003, 00:12

Danish W-SS POW executed by British forces 11 April 1945 River Gera, Germany

I have in my collection a W-SS Soldbuch for a W-SS soldier named Svend Gustav Jensen, date of birth (Danish nationality) 19 Dec 1909. He Joined the W-SS a a volunteer 1 July 1941 and served in the SS ''Freikorps Danmark'' and subsequently Rgt 24 ''Danmark'' on the eastern front until 5 March 1945 when, after being wounded, he was hospitalised 5-12 March 1945 at the Lazarett in Stettin, North East of Berlin during the heavy fighting in the eastern part of Germany. He had mainly served as a truck driver during the entire period 1941-45 with the Danish W-SS front line units and only served on the Eastern Front with ''regular'' fighting units. After being hospitalised he was transferred to the SS-Driving school at Weimar-Buchenwald. Buchenwald was of course a KZ-camp at the time, but also a military garrison and KTL (Driving school) for SS-personnel. The Allied troops moved in from the west during early April 1945, and the latest eyewitness report for this particular volunteer is from the night of 10 April 1945 when he was captured during a Britsh night attack at the River Gera (east Germany) by British Forces. On the following 11 April 1945 day he was executed together with a few other W-SS volunteers and the civilians were ordered to let the bodies lay on the ground i.e. no burial, but on 15 April 1945 they decided to bury the executed W-SS soldiers. Svend Gustav Jensen is today buried at the common grave at Gispersleben b. Thür, Germany.

Does anybody know where/how to find further details of the above incident? It is of course not common good or acceptable practice to execute POWs irrespectve if this is done by Germans or Allied troops, but in this particular case I would appreciate if anybody has any knowledge about the reason. It appears to be a real tragedy to survive 4 years on the eastern front fighting the Soviets and when finally captured by British troops then the fate is execution, not on the date of capture, but on the following day.

My own theory is the Soldbuch contained the stamp ''Buchenwald'' - he was unfortunate enough to be posted there for drivers training and on/about 11 April 1945the Buchenwald KZ-camp was liberated by US troops and possibly every German connected, even those staying at the driving schools, on the front or similar were executed whereever they were found if they had the word ''Buchenwald'' in the Soldbuch irrespective of the reason they were posted at Buchenwald. Any assistance/information to solve this question would be appreciated.

I attach the first page of the Soldbuch so you can put a face on the history.


PICTURES FROM HISTORY: Rare Images Of War, History , WW2, Nazi Germany

Berlin in 1945 was in a bad shape. The incessant bombarding by the approaching Russian army had already reduced it to rubble. Then the street-to-street fighting devastated it even more. The pictures below show the once proud Berlin reduced to rubble.

The women of Berlin suffered most at the hands of the Soviet soldiers. But that is another story.

Dead German women lie on the street


In the Führer bunker, General Krebs and General Burgdorf had sat down side by side at some time in the early hours of that morning, drawn their Luger pistols and blown their brains out. Rochus Misch, probably the last member of the SS Leibstandarte to leave the building, saw them slumped together. After all the brandy they had consumed, they were fortunate not to have botched their suicide most painfully. Captain Schedle, the commander of the Leibstandarte guard in the Reich Chancellery, had also shot himself. Afoot wound had prevented him from getting away with the Bormann party.

Innocent civilians were caught in the cross-fire.


Of the previous night's fugitives from the Führer bunker, only the first group to leave hadstayed together. Led by Brigadeführer Mohnke, it included Hitler's personal pilot, Hans Baur, the chief of his bodyguard, Hans Rattenhuber, the secretaries and Hitler's dietician, Constanze Manzialy. In the early hours of 2 May, they had been forced to hide in a cellar off the Schönhauserallee when the area was swamped with Soviet troops. They remained concealed there until that afternoon, when finally discovered by Soviet troops. Resistance was pointless. The men were arrested immediately, but the women were allowed to go.Traudl Junge and Gerda Christian disguised themselves as men. But the striking Tyrolean Constanze Manzialy became separated from them almost immediately. One account claims that she was seized by a huge Russian infantryman and assaulted by him and his comrades. Nobody knows whether she resorted to the cyanide ampule which Hitler had presented in a brass container to each of his staff as going-away presents. In any case, shewas never seen again. Both Traudl Junge and Gerda Christian, despite alarming adventures, managed to reach the other side of the Elbe.

The Mongoloid Soviet soldiers were let loose on the German women

The occupying troops celebrated, some indulging in the rape and murder of German citizens. When Stalin was told how some of the Red Army soldiers were treating German refugees, he is reported to say: 'We lecture our soldiers too much let them have some initiative.'
"Vladlen Anchishkin, a Soviet battery commander on the 1st Ukrainian Front, sums up the horror of the whole event, when he tells how he took personal revenge on German soldiers: 'I can admit it now, I was in such a state, I was in such a frenzy. I said, 'Bring them here for an interrogation' and I had a knife, and I cut him. I cut a lot of them. I thought, 'You wanted to kill me, now it's your turn.'

This Russian officer is mighty pleased with himself. He had reason to be.


On 5 May, the corpses of Hitler and Eva Braun were finally found after more interrogations. It was a windy day with an overcast sky. A renewed and more thorough search of the Reich Chancellery garden was made. A soldier spotted the corner of a grey blanket in the earth at the bottom of a shell crater. Two charred corpses were exhumed.The bodies of a German shepherd dog and a puppy were found in the same pit. General Vadis was immediately informed.Before dawn the next morning, Captain Deryabin and a driver wrapped the corpses of Hitler and Eva Braun in sheets and smuggled them out past Berzarin's cordon. They drove them to the SMERSH base at Buch, on the north-east edge of Berlin. There, in a small brick clinic, Dr Faust, Colonel Kraevsky and other pathologists summoned to examine Goebbels's corpse began work on the most important remnants of the Third Reich.

The last of the bitter fighting on the streets of Berlin

The Russians picked over the city, exploring their new prize. The impotent and ruinous Reichstag building became the symbol of Russian victory. It had ceased to function as a democratic assembly soon after Hitler came to power. Marshal Zhukov added his signature to the other son the stonework of the interior. The journalist Konstantin Simonov wandered around the Tiergarten. He looked in at the Zoo to see the dead and emaciated animals lying beside the bodies of SS men. He went to the huge Anti-Aircraft Tower that had fought to the last. Inside there had been drunken orgies as the last act had been played out. There were the bodies of suicides everywhere. In one cubicle he found a dead SS general,his uniform tunic unbuttoned and a bottle of champagne between his legs. He had committed suicide with his mistress, who lay beside him in a pretty white blouse and skirt. He went on to the Reich Chancellery where agents of Soviet Military Intelligence, or Smersh, had already identified the bodies of Goebbels and his wife and children. Hitler and Eva Braun eluded them for the time being.
After The Reich by Giles Macdonogh


To show who are the new masters


Voir la vidéo: The Moment in Time: The Manhattan Project