Est-il légitime de dire que les forces alliées à Market Garden étaient : les États-Unis, les Britanniques et les Polonais ?

Est-il légitime de dire que les forces alliées à Market Garden étaient : les États-Unis, les Britanniques et les Polonais ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Est-il légitime de dire que les forces alliées à Market Garden étaient : les États-Unis, les Britanniques et les Polonais ?

Parce que j'ai rencontré cette déclaration dans un livre et je sais que les forces canadiennes faisaient partie du XXX Corps. Peut-être est-ce dû au fait que le Canada a été pris par l'auteur de cette déclaration comme faisant partie de « British » (Royaume-Uni) ?


C'était souvent le cas que les forces canadiennes pendant la Seconde Guerre mondiale étaient incluses dans des formations décrites comme « britanniques », parce qu'elles étaient sous commandement britannique.

Cependant, il ne semble pas y avoir eu d'unités canadiennes dans le XXX Corps à l'époque. Il est important de comprendre que la composition des corps, divisions et brigades britanniques était pas fixé. Les unités pouvaient être et étaient réaffectées à la convenance des commandants supérieurs. C'était assez différent de la pratique américaine, où les divisions avaient une composition assez fixe.

Par exemple, la Guards Armored Division avait subi sept changements dans la formation supérieure sous laquelle elle servait entre le jour J et Market Garden. Partant du VIIIe Corps, il est passé au XIIe Corps, à la Deuxième Armée, de nouveau au XIIe Corps, puis au VIIe Corps, au IIe Corps canadien, au VIIe Corps à nouveau, puis au XXXe Corps, où il a servi du 28 août au 12 décembre.

Addendum : Je viens d'apprendre qu'il y avait des unités canadiennes servant dans le XXX Corps, quoique de petite taille. Les 20e et 23e Compagnies de campagne, Royal Canadian Engineers, étaient rattachées aux Royal Engineers de la 43e Division britannique et ont effectué une grande partie de l'évacuation des survivants de la bataille d'Arnhem vers le sud au-dessus du Neder Rijn dans la nuit du 25 au 26 septembre 1944. Cette était l'opération Berlin, et elle était bien mieux organisée que le reste de la bataille.


Voir la vidéo: Las violencias invisibles la educación y en el mundo