Saisir ARS-26 - Histoire

Saisir ARS-26 - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

S'emparer de

(ARS-26 : dp. 1.940, 1. 213'6", b. 30', dr. 14'4", s. 14.8
k.; cpl. 120, a. 4 40 mm. AA ; cl. Plongeur)

Seize a été posé le 28 septembre 1943 par la Basalt Rock Co., Napa, Californie, lancé le 8 avril 1944; parrainé par Mme Louis Perkins; et commandé à Vallejo, Californie, le 3 novembre 1944, lieutenant Herman B. Conrad dans la commande.

Après les réparations et le shakedown, le navire de sauvetage s'est présenté au service le 11 mai 1945 à San Francisco. Le 2 juin, le Seize est arrivé à l'entrée de Pearl Harbor avec trois ponts flottants en remorque. Relevant du Service Force Squadron 2 pour le service, Seize a passé un premier mois chargé en réparations, en réalisant des expériences de brouillage radar, en patrouillant et en remorquant.

Le 10 juillet, le navire de sauvetage a fait route avec l'APL~43 en remorque pour les îles Marshall, arrivant à Eniwetok le 22. Le Seize a quitté Eniwetok le 4 août, avec un PB-46 en remorque et accompagné d'Avoyel (ATF-150). Elle a atteint Guam le 13 août.

Le 14 août, remorquant toujours le PB-46, le Seize est parti en convoi pour Okinawa Shima. Ancré là-bas le 22, il est relevé du PB-46 le lendemain et aide à sauver l'Oberrender (DE-344) du 27 août au 11 septembre.

Seize a quitté Okinawa le 17 septembre. Arrivé en convoi à Shanghai deux jours plus tard, le navire de sauvetage a aidé l'activité portuaire en recherchant une ancre perdue et en aidant Wailer (DD-466) à changer de poste d'amarrage. Le 10 octobre, le Seize a quitté Shanghai en compagnie du PC-491 pour Pusan, en Corée. Après avoir coulé deux mines à cornes par des tirs en cours de route, le navire a atteint Pusan ​​le 13. Deux mines similaires ont été coulées tandis que Seize retournait à Shanghai le 16 octobre.

Seize a travaillé le long du Yangtze, en supprimant les obstacles, en récupérant, en remorquant et en cherchant, pour le reste de l'année. Le 22 octobre, en route vers Kichow, le navire de sauvetage a été la cible de tirs de mitrailleuse près d'un petit village du Yangtsé. Elle a riposté avec des obus de 40 millimètres et de calibre .50, et a continué son chemin une demi-heure plus tard lorsque tout s'était calmé. Un coup direct a été reçu sur son mât de misaine et plusieurs coups par ricochet ont été trouvés sur le côté bâbord, mais il n'y a eu aucun autre dommage au navire ou à l'équipage.

Les 26 et 28 janvier 1946, Seize replanta la bouée d'amarrage dans la zone navale des hydravions à Lunghwa. Les 18, 18 et 20 février et les 4, 7, 21 et 29 mars, Seize a posé un câble téléphonique sous-marin de San Clemente (AG-79) à la base d'opérations navale de Shanghai.

Le Seize a quitté les eaux chinoises le 31 mars et a jeté l'ancre à Yokosuka, au Japon, le 4 avril. Le navire de sauvetage a pris l'APL-51 en remorque le 8 et a mis le cap sur les îles hawaïennes, arrivant à Pearl Harbor le 26.

Seize est arrivé à San Francisco le 4 juin. Désarmé et transféré aux garde-côtes le 28 juin 1946, il est rayé de la liste de la Marine le 13 novembre 1946.


Après que la Garde côtière a repris le United States Lighthouse Service en 1939, les plans de l'USLS Genévrier classe de 177 &# 160 ft (54 &# 160 m) les offres de bouées de mer ont été modifiées à 180 &# 160 ft (55 &# 160 m) . Ceux-ci ont été construits en trois classes. Les Cactus (A) la classe avait 12 navires, la Mesquite (B) la classe en comptait six, et la Iris La classe (C) en comptait 20. Vingt ont été construits dans l'un des deux chantiers navals de Duluth, Minnesota. [2]

Agrumes a été posé le 29 avril 1942 à la Marine Iron & Shipbuilding Corporation à Duluth. Elle a été lancée le 15 août 1942 et commandée le 3 avril 1943. [1] [2]

La Seconde Guerre mondiale

USCGC Agrumes a été initialement affecté au neuvième district en avril 1943. Avec son port d'attache à Detroit, dans le Michigan, le cotre devait être utilisé pour les aides générales à la navigation et au déglaçage sur les Grands Lacs.

Le cotre a été réaffecté au secteur de l'Alaska, frontière de la mer du nord-ouest le 15 septembre 1943. Les travaux de construction de la chaîne LORAN des Aléoutiennes occidentales ont commencé vers la fin de 1943. À partir de novembre 1943, des hommes et du matériel ont commencé à arriver sur les sites 62 (Sitka), 63 (Amchitka) et 64 (Attu). Agrumes et deux navires Liberty, SS Georges Flavel et SS McKenzie, a transporté des équipes de construction de la Garde côtière pour ériger des huttes Quonset pour le détachement de construction « A » à Massacre Bay, Attu et à Baxter Cove, Adak. Le déchargement à Adak a été effectué avec des barges en acier de type ponton de 5' x 7'. Ils arrivent le 24 décembre 1943. Les fortes houles de sol rendent précaire le déchargement du matériel du cotre à la barge. Malgré la possibilité d'une rafale soudaine, les deux barges ont atteint la plage au coucher du soleil. Des projecteurs temporaires ont ensuite été montés et les opérations de déchargement se sont poursuivies jusqu'à 12 h, le jour de Noël. Au fur et à mesure que la tempête augmentait d'intensité, Agrumes n'a pas pu maintenir son ancrage et a été forcée de retourner à Massacre Bay jusqu'à ce que la tempête se soit calmée le 2 janvier 1944. [1] [4]

Au début de février 1944, une tempête de cinq jours a balayé la région de Massacre Bay avec des vents atteignant 125   mph (201   km/h) . A Attu, Agrumes a enlevé neuf hommes d'un remorqueur de l'armée inondé sans faire de morts, puis a coulé le remorqueur en train de sombrer avec des coups de feu. Agrumes a également aidé à faire décoller un navire Liberty de la plage après qu'il ait été poussé à terre par une violente tempête. Agrumes arrivé à Ketchikan le 7 février 1944. [1]

Le 20 février, Agrumes a été envoyé pour aider Marie D qui s'est échoué durement sur le récif de Point St. Alban. Avec l'aide de l'USCGC Ciguë et LT-151. Marie D a été renfloué. Après avoir largué une certaine cargaison, elle pourrait continuer vers Ketchikan. Le 27 février 1944, Agrumes a été envoyé au secours du remorqueur de l'armée USAT ST-169 en détresse dans le détroit de Chatham après avoir perdu son remorqueur.

Le 17 octobre 1944 Agrumes a quitté Pétersbourg pour prêter assistance à l'ATS Brunswick échoué à Wrangell Narrows. Agrumes l'a tiré à flot et ce dernier a continué par ses propres moyens. Agrumes a passé le reste de la guerre à diriger des aides à la navigation, à la logistique et à l'escorte de navires dans les eaux du sud-ouest de l'Alaska. [1]

Après la guerre

De la fin de la guerre au 29 juin 1964, Agrumes a continué d'être stationné à Ketchikan et a effectué des tâches d'aide à la navigation. Le 9 septembre 1948, Agrumes MV assistée Calédonie dans l'Idaho Inlet. A partir du 29󈞋 octobre 1948, l'appel d'offres a aidé USNS   Mission Santa Cruz. [1]

Du 13󈝿 février 1950, Agrumes à la recherche d'un avion de l'USAF disparu près de Wrangell Narrows. Au cours du 25 août 1950, le cotre a fourni une assistance à la barge Bisco 3 près du port de Ratz et d'un bateau de pêche Vermay près du cap Muzon, et a remorqué le chaland à moteur Chichagof près du Cap Chacon. [1]

Le 19 mai 1951, Agrumes USCGC escorté Houx blanc à Ketchikan après que ce dernier a heurté un rocher. Le 25 mai 1951, Agrumes navire de pêche assisté Dolorès près de Point Gardner et du 21 au 27 juillet 1951 Agrumes à la recherche d'un avion canadien Douglas DC-4 disparu. [1]

Au cours du 15&821119 janvier 1952, Agrumes USCGC escorté Cahoone à Sitka. Le 8 juin 1952, le cotre a remorqué le bateau de pêche Pionnier à Ketchikan et a aidé le bateau de pêche Clochard près de l'île Lincoln le 13 août 1952. Dix jours plus tard, le 23 août 1952 Agrumes aidé le bateau de pêche Cinuk dans le canal de Behm. [1]

Le 24 août 1953, il a aidé le remorqueur Saturne récupérer son trait perdu à 56° 25' N, 14° 28' W. Agrumes puis a passé le 25 août 1953 à chercher, trouver et remorquer un chaland jusqu'à Ketchikan. Le 13 octobre 1953, Agrumes aidé le mis à la terre APL-55 près de la rivière dangereuse. [1]

Du 30 juin 1964 à 1979 Agrumes était stationné à Kodiak, en Alaska, et y opérait à l'appui des aides à la navigation. Le 12 février 1965, elle a localisé deux navires de pêche soviétiques à 3,4   mi (5,5   km) du territoire américain. Après qu'elle les ait informés qu'ils étaient entrés dans les eaux territoriales des États-Unis, ils sont partis. [1]

Le 8 mars 1965, le Agrumes L'équipage a combattu un incendie sur le MV Kalaikh au large de l'Alaska et l'a remorquée jusqu'à Kodiak. Le 3 mai 1965, Agrumes transporté un marin du bateau de pêche soviétique Churkzn à l'île de Kodiak. [1]

Le 6 février 1967, le navire de pêche Astronaute a fait naufrage sur la côte de l'île d'Akutan dans les îles Aléoutiennes. Ses quatre membres d'équipage ont atteint le rivage et ont survécu. Deux esquifs – chacun des navires Miel B et Menchikov – ont fait naufrage en essayant de les atteindre, les quatre membres d'équipage à bord des embarcations ont survécu et ont rejoint Astronaute ' s quatre membres d'équipage sur la plage. Le bateau de pêche Étoile américaine a sauvé quatre d'entre eux, et l'avion a largué des tentes et des sacs de couchage aux quatre autres. Finalement, Agrumes sont arrivés sur les lieux et les ont secourus. [5]

Du 24 au 26 janvier 1968, l'équipage de Agrumes combattu un incendie sur le navire à moteur japonais Seifu Maru à Dutch Harbor, en Alaska. Le 9 août 1968, elle a aidé le navire à moteur en détresse Dantzler après Dantzler s'est échoué, et elle a escorté Dantzler de près de Cook Inlet à Homer, en Alaska. [1]

USCGC Agrumes après conversion en une fraise moyenne endurance

Le 1er avril 1969, Agrumes a transporté un patient du bateau de pêche Zulyo Maru au large de l'Alaska. Le 8 mai 1970, il a remorqué le bateau de pêche désemparé Shirley Rose à Kodiak. Le 20 octobre 1970, Agrumes L'équipage a sauvé 31 [personnes du ferry échoué Tustumena près de Kodiak. [1]

Le 19 janvier 1974 Agrumes recherché des membres d'équipage disparus du chalutier de pêche Jean et Olaf dans le golfe d'Alaska.

Le 27 février 1979, Agrumes a heurté un objet submergé dans le détroit d'Ouzinkie entre l'île Kodiak et l'île Spruce. Bien qu'il n'y ait eu aucune victime, le navire a subi des dommages importants. En mars 1979 Agrumes a été converti en un cutter d'endurance moyenne. [1]

Service de coupe d'endurance moyenne

Lors de sa conversion en coupeur d'endurance moyenne, Agrumes ' port d'attache était Coos Bay, Oregon. La mission du coupeur était principalement l'application de la loi et la recherche et le sauvetage. Ses principales activités d'application de la loi impliquaient l'arraisonnement de navires de pêche nationaux et étrangers. [1]

Après avoir tenté d'envoyer une équipe d'arraisonnement pour une recherche de drogue le 1er janvier 1985, Agrumes a été percuté par le MV panaméen Étoile du Pacifique 680   mi (1094   km) au sud-ouest de San Diego. Étoile du Pacifique a été sabordé par son équipage. Sept membres d'équipage ont été secourus et 1 000 &# 160 lb (454 &# 160 kg) de marijuana ont été saisis. [1] [6] [7]


Classe Plongeur (ARS-5) : Photographies

Cliquez sur la petite photo pour afficher une vue plus grande de la même image.

Près du Mare Island Navy Yard le 7 novembre 1943.
Le double kingpost à l'arrière avec deux bômes faisait partie de la conception originale de cette classe et a été installé sur les cinq premières unités à terminer (quatre commandées par les Britanniques, dont Gear et Diver).

No de photo inconnu
Source : U.S. Naval History and Heritage Command

À Cherbourg, en France, vers août 1944 aux côtés d'un navire coulé par les Allemands.
Notez son kingpost jumeau avec deux perches à l'arrière.

Photo n° 80-G-256076
Source : Archives nationales des États-Unis, RG-80-G

Dans la Napa River, Californie, le 11 novembre 1943 environ une semaine avant la mise en service.
Ce navire, le deuxième de ce type commandé pour l'U.S. Navy, était complété par un gréement modifié à l'arrière constitué d'un seul kingpost avec deux bômes plus longues. L'une des bômes a rapidement été supprimée et est devenue la plate-forme standard pour le reste de la classe.

Photo n° 19-N-57116
Source : Archives nationales des États-Unis, RG-19-LCM

Dans la Napa River, Californie, le 11 novembre 1943 environ une semaine avant la mise en service.

Photo n° 19-N-57115
Source : Archives nationales des États-Unis, RG-19-LCM

Lors d'essais dans la rivière Napa, en Californie, le 16 mai 1944 juste après sa mise en service.

No de photo inconnu
Source : Shipscribe

En cours vers la fin des années 40.
Son kingpost jumeau original à l'arrière a été remplacé par le kingpost simple adapté à l'évasion et aux navires plus tard de la classe. Clamp (ARS-33) et Diver (ARS-5) ont été modifiés de la même manière, probablement en 1946-47.

No de photo inconnu
Source : U.S. Naval History and Heritage Command

En cours au large d'Oahu, Hawaï, vers le début des années 1960.
Le navire a toujours ses cuves d'origine derrière le pont avec leurs deux supports de canons jumelés de 40 mm.

Photo n° KN-4910
Source : Shipscribe

En cours au large d'Oahu, Hawaï, le 13 avril 1963.
Ses deux supports d'origine pour deux canons de 40 mm et leurs grandes cuves à canon ont été remplacés par un seul canon de 40 mm sur la ligne centrale du pont de signalisation.

Photo n° KN-5507
Source : Shipscribe

En cours au large d'Oahu, Hawaï, le 21 mars 1967.
Le nouveau canon unique de 40 mm sur le pont de signalisation est clairement visible sur cette vue.

Photo n° USN 1122603
Source : U.S. Naval History and Heritage Command

Anciennement USS Seize (ARS-26). La Garde côtière a classé ce navire comme un remorqueur de haute mer.

No de photo inconnu
Source : U.S. Naval History and Heritage Command (MSC)

Anciennement USS Chain (ARS-20), il est montré ici vers le début des années 1960, peu après sa conversion en navire de sondage exploité par MSTS pour le Woods Hole Laboratory dans le Massachusetts. Il est reclassé T-AGOR-17 en avril 1967 pour correspondre à sa nouvelle fonction.

No de photo inconnu
Source : U.S. Naval History and Heritage Command (MSC)

Anciennement USS Snatch (ARS-27), il est montré ici le 2 août 1960 après sa conversion en navire de recherche pour être exploité par la Scripps Institution of Oceanography en Californie. Après avril 1967, elle a été répertoriée dans les archives de la Marine sous le nom de T-AGOR-18 pour correspondre à sa nouvelle fonction.


Saisir ARS-26 - Histoire

Bord de l'eau de Ketchikan
Photo de la page d'accueil par Carl Thompson

National : Bush avertit qu'un échec en Irak serait "grave et de grande envergure" Par STEPHEN KAUFMAN - Il est encore temps pour les États-Unis d'aider à façonner l'issue du conflit en Irak, a déclaré le président Bush, ajoutant que permettre aux extrémistes de prendre le contrôle de la pays équivaudrait à ignorer les leçons des attentats terroristes du 11 septembre 2001 contre New York et Washington.

S'exprimant dans son discours annuel sur l'état de l'Union au Congrès américain à Washington le 23 janvier, Bush a déclaré que « les conséquences d'un échec [en Irak] seraient graves et d'une portée considérable ».
Mardi PM - 23 janvier 2007

National : les démocrates donnent une réponse cinglante au discours de Bush otage du désarroi prévisible et prédit qui a suivi. »

Webb, dont le fils Marine sert en Irak, a déclaré que Bush avait perdu le soutien de la majorité du pays et de l'armée. - Plus.
Mardi PM - 23 janvier 2007

Acushnet de garde-côte à être
Couronnée Next "Queen of the Fleet"
Photo de la page d'accueil par Carl Thompson

Ketchikan : le garde-côte Acushnet sera couronné prochain "Reine de la flotte" - Avec la mise hors service du garde-côte Storis le 8 février 2007, le garde-côte Acushnet basé à Ketchikan sera couronné le prochain garde-côte "Reine de la flotte".

Le titre « Reine de la flotte » est une distinction donnée au plus ancien cotre commissionné de la flotte. L'Acushnet fêtera son 63e anniversaire le 5 février 2007.

Acushnet a été initialement commandé en tant que navire de sauvetage et de sauvetage de la flotte de classe Diver, USS SHACKLE (ARS 9) pour l'US Navy le 5 février 1944. Le 23 août 1946, Acushnet a été commandé en tant que remorqueur auxiliaire (WAT) sur la côte américaine. Gardien. La même année, deux autres navires de la classe U.S. Navy Diver : l'Escape (ex-ARS 6) et le Yocona (ex-SEIZE ARS 26) ont également rejoint la flotte de la Garde côtière en tant que remorqueurs auxiliaires (WAT).

Contrairement à tout autre navire de la Garde côtière, l'Acushnet a servi dans la Marine et la Garde côtière en tant que navire de sauvetage et de sauvetage de la flotte (ARS), remorqueur auxiliaire (WAT), navire océanographique (WAGO) et cotre d'endurance moyenne (WMEC ). Il s'agit du deuxième cotre de la Garde côtière à porter le nom d'Acushnet et sera le plus ancien cotre d'endurance moyenne encore en activité après le Storis.

Alors que les deux navires jumeaux, le Yocona et l'Escape, ont été mis hors service, l'Acushnet continue de servir de cotre d'endurance moyenne dans le golfe d'Alaska et la mer de Béring. - Plus.
Mardi - 23 janvier 2007


Meilleures histoires
Nouvelles des États-Unis
Politique américaine
Alaska
Ketchikan

Ketchikan : Le représentant Johansen nommé à quatre sous-comités des finances - Le représentant Kyle Johansen (R-Ketchikan) a été nommé aux sous-comités des finances de l'administration, du développement communautaire et économique, de la conservation de l'environnement, des transports et des installations publiques.

"Ces sous-comités font le gros du travail pendant le processus du budget de fonctionnement. Nous nous réunissons tous les jours et parcourons les livres budgétaires détaillés de ces agences d'État. C'est un processus très intense pour nous et pour les départements », a déclaré Johansen. - Plus.
Mardi - 23 janvier 2007

Ketchikan : IFA desservira Metlakatla - Le M/V Stikine de l'Inter-Island Ferry Authority assurera un service quotidien Ketchikan-Metlakatla-Ketchikan du 20 février au 1er mars, a annoncé le directeur général de l'IFA, Tom Briggs. Un service alternatif à la communauté de l'île Annette sera fourni pendant la période où le M/V Lituya sera hors service pour une révision programmée, a déclaré Briggs.

Le Stikine partira de Ketchikan à 11h30, arrivera à Metlakatla à 13h00, partira de Metlakatla à 13h30 et retournera à Ketchikan à 15h00 (les heures sont indiquées à l'heure standard de l'Alaska, Metlakatla respecte l'heure du Pacifique). Les tarifs Metlakatla-Ketchikan sur le Stikine seront les mêmes que ceux en vigueur sur le Lituya . L'IFA percevra les tarifs à bord du navire. - Plus.
Mardi - 23 janvier 2007

Alaska : le fonds permanent de l'Alaska affiche un rendement de 5,6% pour le deuxième trimestre - Le fonds permanent de l'Alaska a enregistré un rendement de 5,6% pour le deuxième trimestre de l'exercice, selon des chiffres non vérifiés publiés lundi. Cela porte le rendement de l'exercice à ce jour à 9,6 %. Le Fonds a augmenté de 2,1 milliards de dollars au cours du trimestre, se terminant le 31 décembre avec une valeur non auditée de 36,4 milliards de dollars.

La reprise des actions amorcée au milieu de l'année s'est poursuivie jusqu'au deuxième trimestre fiscal, et les portefeuilles d'actions du Fonds ont contribué le plus au rendement total. Les actions non nationales ont été la classe d'actifs la plus solide du Fonds, avec un rendement de 11,4 %, et les actions nationales ont enregistré un rendement de 6,9 ​​%. - Plus.
Mardi - 23 janvier 2007

Alaska : le débat sur le salaire minimum commence à Juneau - Aujourd'hui, six démocrates de la Chambre de l'Alaska ont lancé leurs efforts pour augmenter le salaire minimum de l'Alaska, qui stagne depuis 2002. L'Alaska avait autrefois le salaire minimum le plus élevé du pays, reflétant le coût de la vie élevé de l'État.

"Les coûts du carburant ont augmenté. Les frais alimentaires et médicaux ont augmenté. Le niveau de rémunération des personnes qui travaillent et qui ont encore du mal à joindre les deux bouts devrait également augmenter », a déclaré le représentant Les Gara (D-Anchorage). - Plus.
Mardi - 23 janvier 2007


National : Bush appellera à une réduction de 20 % de la consommation de gaz d'ici 2017 sources de carburant actuelles avec des alternatives, telles que l'éthanol de maïs, et l'augmentation de l'efficacité des voitures, des camions légers et des véhicules utilitaires sport (VUS).

Le président prendra la parole au Capitole des États-Unis à 21 heures. HNE le 23 janvier.

Dans ses commentaires sur l'énergie, Bush devrait discuter des développements technologiques conçus pour réduire la dépendance des États-Unis à l'égard du pétrole étranger et réduire les émissions de dioxyde de carbone qui contribuent au changement climatique mondial, selon la Maison Blanche. - Plus.
Mardi - 23 janvier 2007

International : Les actions du programme nucléaire iranien pourraient favoriser un isolement supplémentaire risque de devenir encore plus isolé à cause de cela, selon un responsable du département d'État.

Le porte-parole du département d'État, Sean McCormack, a déclaré le 22 janvier que même si l'AIEA est en mesure de contourner la décision de l'Iran, "c'est une autre indication que l'Iran continue dans son attitude de défi envers la communauté internationale". Ils ne comprennent tout simplement pas." - Plus...
Mardi - 23 janvier 2007

International : les forces de sécurité afghanes réalisent des gains impressionnants Par JACQUELYN S. PORTH - Le secrétaire à la Défense Robert Gates, passant en revue la formation de l'armée nationale afghane, a récemment déclaré qu'il était non seulement très impressionné, mais que les progrès de l'armée dépassaient les attentes des États-Unis.

Gates et le général de marine Peter Pace, président des chefs d'état-major interarmées, étaient à Kaboul pour une visite de trois jours à la mi-janvier lors du premier voyage du secrétaire en Afghanistan. Bien que des progrès aient été réalisés, il a déclaré lors d'une conférence de presse le 17 janvier à Washington que les responsables afghans et américains espèrent toujours accélérer le processus de formation et d'équipement de l'armée. - Plus.
Mardi - 23 janvier 2007

International : La sécurité de Bagdad est en tête de l'agenda américain, déclare le général Petraeus aux sénateurs Par JIM FISHER-THOMPSON meilleur plan pour arrêter le glissement de cette nation troublée dans le chaos sectaire, a déclaré le lieutenant-général David Petraeus aux sénateurs le 23 janvier.

Le général a témoigné devant la commission sénatoriale des forces armées sur sa nomination par le président pour commander les forces américaines et de la coalition en Irak. S'il est confirmé par l'ensemble du Sénat, Petraeus remplacera le général George Casey en tant que commandant des Forces multinationales - Irak. - Plus.
Mardi - 23 janvier 2007

CLASSÉS
Publiez automatiquement votre annonce dans la catégorie appropriée,
ou envoyez vos photos d'annonce et d'amp par e-mail à
[email protected]

janvier 2007
S M T W T F S
31 01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31

Dave Kiffer : Totems - Au cours des dernières années, nous avons tous vu notre centre-ville se transformer en quelque chose de différent de ce dont nous nous souvenons tous. C'est en partie la seule constante dans toutes nos vies : le changement.

Rien ne reste jamais pareil, peu importe à quel point cette similitude est réconfortante. J'ai vu de nombreuses entreprises familières fermer ou quitter le centre-ville et cela m'attriste, mais malheureusement, c'est aussi inévitable que le temps.

Récemment, j'ai aussi assisté à beaucoup trop d'enterrements à mon goût. Six personnes que j'ai connues sont décédées depuis octobre. C'est un changement dont je pourrais aussi me passer. Chaque perte laisse un espace vide et Ketchikan en est le plus pauvre.

Lorsque j'étais en Irlande il y a des années, j'ai été impressionné par un poème de l'un des grands écrivains irlandais, John Montague, dans lequel il comparait les « personnes âgées » autour de sa jeunesse aux « dolmens » ou pierres levées irlandaises. Les vieux étaient immuables, toujours là. - Plus.
Mardi - 23 janvier 2007

Martin Schram : Attiser les flammes de la désinformation - C'est un problème reconnu depuis longtemps mais rarement admis : nous, dans les médias, finissons trop souvent par attiser les flammes lorsque nous couvrons les incendies.

Mais le dilemme de notre métier devient bien pire lorsque les incendies que nous couvrons ont été allumés par des incendiaires parmi nous.

Et c'est ce qui s'est passé cette semaine. Quelques jours seulement après que les favoris présidentiels consensuels aient commencé trop tôt la campagne 2008, un segment petit mais toujours prêt des médias d'information a déclenché le premier feu de brousse si rapidement que même les sales escrocs politiques traditionnels ont été pris avec leurs matchs. vers le bas.

Une publication conservatrice peu connue, Insight Magazine, qui appartient à une société contrôlée par le révérend Sun Myung Moon, qui possède également le Washington Times, a mis sur son site Web un élément qu'elle a présenté comme une vérité, même s'il s'agissait d'un non vérifié, et finalement faux, non-fait. Insight Magazine a rapporté que le sénateur démocrate Barack Obama, pendant son enfance en Indonésie, avait été éduqué dans une madrassa, l'une de ces écoles hautement religieuses où les enseignements islamiques fondamentalistes mettent l'accent sur le militantisme et la haine - des écoles qui ont produit de nombreux extrémistes islamiques. - Plus.
Mardi - 23 janvier 2007

Jay Ambrose : Prendre au sérieux la sécurité sociale - Maintenant que les démocrates de la Chambre nous ont donné 100 heures de razzmatazz - l'adoption rapide et irréfléchie de six projets de loi que le Sénat tuera ou amendera heureusement - peut-être qu'ils feront quelque chose de responsable, quelque chose de désespérément nécessaire, quelque chose de crucial pour le pays. Peut-être aborderont-ils la restructuration de la Sécurité sociale.

Plus que probablement, ils ne le feront pas.

Il est assez facile de gifler les sociétés énergétiques et pharmaceutiques parce que, eh bien, qui les aime, de toute façon, et combien d'électeurs comprennent que la conséquence de l'adoption de cette législation vindicative dans les années à venir serait une augmentation des prix du pétrole et moins de médicaments vitaux ? Les autres initiatives étaient également la matière dont sont faits les rêves d'approbation des électeurs. Mais le remaniement de la sécurité sociale de manière substantielle ne l'est pas. - Plus...
Mardi - 23 janvier 2007

Dale McFeatters : Le nadir officiel de l'année - Lundi dernier est le jour le plus déprimant et le plus misérable de l'année, selon un psychologue britannique, grâce à une sombre convergence de factures de vacances impayées, de résolutions du Nouvel An annulées, de la lueur désormais dissipée de Noël et léthargie induite par les intempéries.

Et peut-être qu'il y a quelque chose à cette tempête parfaite de 24 heures d'humeur changeante. Nous avons des jours pour tout le reste, pourquoi ne pas désigner le quatrième lundi de janvier comme le Blue Monday, un jour à consacrer au mordant et à l'apitoiement, seulement réconforté par la pensée que - si le Dr Cliff Arnall de l'Université de Cardiff a raison - les choses sont devenus aussi mauvais qu'ils le seront pour l'année et commenceront à s'améliorer mardi.

L'inconvénient de cette observance mélancolique est que la grande armée de psys, de gourous de l'alimentation, de fous de fitness et d'invités de l'émission télévisée du matin - parmi lesquels le Dr Arnall lui-même - dédiés à la lutte contre les gens va ruiner le Blue Monday pour le reste d'entre nous. Il dit que nous pouvons nous sortir de notre funk en décidant de changer notre comportement "comme arrêter de fumer, manger mieux, faire plus d'exercice et trouver ce nouveau travail". Oh merci, docteur. Nous n'aurions jamais pensé à tout cela par nous-mêmes. - Plus.
Mardi 23 janvier 2007

Envoyez par e-mail vos astuces, actualités
publie & photos à:
[email protected]

Dick Kauffman, éditeur/éditeur
[email protected]

Localement détenu et exploité.
En ligne depuis 1999

SitNews
Histoires dans l'actualité
&copie1999 - 2007
Ketchikan, Alaska


Saisir ARS-26 - Histoire

Nous sommes reconnaissants d'annoncer que les membres de l'ARS ont traversé la situation COVID sans être encore infectés et maintenant, nous avons tous été entièrement vaccinés. Nous sommes désolés de ne pas avoir pu sortir vous voir plus tôt. Le groupe est extrêmement impatient de recommencer à jouer régulièrement et de passer à nouveau du temps avec tous nos amis sur la route. Merci d'être patient. Cela a été très difficile pour nous. L'ARS a joué plus de concerts dans les années qui ont précédé la pandémie que depuis les années 80. Tout à coup, ne pas pouvoir jouer a été un choc pour nous.

Nos pensées continuent d'aller à vous tous, car tout le monde a été touché par la pandémie d'une manière ou d'une autre. Nous espérons que notre famille d'amis et de fans ARS émerge maintenant en bonne santé et prête à bouger. La plupart de nos spectacles ont heureusement été reprogrammés. Veuillez conserver vos billets et si vous songez à obtenir un billet pour un spectacle, s'il vous plaît, allez en acheter un. N'importe quel spectacle ! Les salles de concert et ceux qui en dépendent pour leur subsistance ont beaucoup souffert. Nous apprécions vraiment (VRAIMENT, VRAIMENT !) le soutien. Tout le monde pourrait utiliser plus de choses à espérer.

Il est temps d'y retourner. Reprenez la route. Affrontez les projecteurs et faites un bruit glorieux ! Dieu merci!

Merci beaucoup à tous ceux qui nous ont rejoints au Anderson Music Hall. Nous sommes soulagés d'annoncer que Rodney n'a souffert de rien de plus grave qu'un épisode de déshydratation sévère la nuit de notre émission. Il a été soigneusement examiné par certains des vrais héros de notre pays, des médecins qui l'ont pompé plein de fluides et l'ont envoyé sur son chemin. Nous pouvons remercier assez Mlle Hilda et le personnel d'Anderson d'avoir été avec nous. Notre plus profonde gratitude va au public incroyable qui nous a fait traverser une situation troublante et qui l'a totalement ROCKÉ !

Nous passons toujours un bon moment à jouer à Hiawassee, en Géorgie. Au fil des ans, ARS a donné plusieurs concerts mémorables au Anderson Music Hall de 2 900 places, situé sur les rives pittoresques du lac Chatuge. Jouer devant une foule formidable, dans une grande salle, avec tous vos amis, ça ne vieillit jamais et ça ne s'améliore pas. Nous avons eu la chance de partager la scène Anderson avec Pure Prairie League, Marshall Tucker Band et Molly Hatchet. Cette fois-ci, nous avons passé du temps avec un autre grand groupe, Orleans. Ils avaient l'air fantastique et nous avons hâte de les revoir bientôt. En fait, nous avons plusieurs spectacles programmés avec eux cette année.

N'oubliez pas la Georgia Mountain Fair, du 13 au 21 août, et découvrez les grands spectacles et événements à venir dans le comté de Towns Georgia au Georgia Mountain Fairgrounds et à l'Anderson Music Hall. Vous aurez du mal à trouver un plus bel endroit à visiter et les gens formidables là-haut vous donneront hâte d'y retourner.

L'Ashejam a l'étoffe d'un événement musical incroyable dans un endroit incroyable et vraiment, pour un prix vraiment incroyable. Dans le pittoresque Fletcher, Caroline du Nord, au Western North Carolina Agriculture Center, à la périphérie d'Asheville, rejoignez-nous à la Southern Atlantic Hemp and Arts Expo pour un week-end plein de célébrations, d'art, de nourriture, de musique et d'ambiances totalement géniales.

Trois jours de groupes fantastiques. Trois jours à traîner dans les montagnes pittoresques de la Caroline du Nord avec des gens magnifiques. Des emplacements pour camping-cars sont disponibles au parc des expositions pour le week-end. Nous jouons dimanche avec une programmation incroyable. Définitivement une ambiance 70&rsquos dimanche, nous partagerons la scène avec : Firefall, Pure Prairie League, Poco, Orleans et les Babys. Junction 280 de Henderson, NC apporte un vrai goût de la saveur de bluegrass local pour commencer la journée. Wow! Les programmations du vendredi et du samedi comprennent une variété d'actes talentueux qui s'intègrent parfaitement dans l'ambiance cool de l'événement.

Assurez-vous d'arriver tôt le samedi pour le Jeff Sipe Trio. Rendez-vous au cercle de tambours !

Nos cœurs sont lourds et nos condoléances vont à la famille, aux amis et aux fans de Rusty Young et B.J. Thomas. Nous avons été extrêmement chanceux d'en avoir rencontré quelques-uns avec Rusty et B.J.. La seule chose plus importante que les talents de ces deux-là était leur gentillesse. Tous deux étaient de bons messieurs qui avaient la capacité étrange de faire en sorte que ceux qui les entouraient se sentent spéciaux. Jusqu'à ce que nous nous revoyions.

L'auteur chevronné du sud, Willie G. Moseley, a écrit un livre détaillé sur The Atlanta Rhythm Section. Des années de recherche et d'interviews approfondies sont infusées dans la première et la seule histoire autorisée du groupe. Originaire et résident actuel de l'Alabama, M. Moseley tisse sans effort l'histoire d'un groupe dont les racines sont si proches des siennes.

Le fond de l'Atlanta Rhythm Section est une leçon d'histoire de la scène musicale du Sud pendant les années 60. M. Moseley explique comment Buddy Buie a réuni un noyau de musiciens sudistes incroyablement talentueux et développé l'environnement créatif qui a permis à l'ensemble de s'épanouir et de véritablement créer un travail incroyable. Buddy a réalisé son rêve de former un super groupe à utiliser comme véhicule pour ses compétences en écriture de chansons, sa vision musicale et son sens des affaires. Les efforts de M. Buie se sont déroulés comme une symphonie et un crescendo savamment dirigés lorsque le succès grand public d'Atlanta Rhythm Section a culminé à la fin des années 70.

Qu'est ce qui monte. eh bien, vous pouvez lire le reste de cette histoire aussi. Le livre de M. Moseley explore les luttes qui suivent le succès du groupe dans le Top 40. Il suit les rebondissements du groupe tout au long du nouveau millénaire jusqu'à nos jours. Publié par Schiffer Publishing et disponible auprès de nombreux détaillants en ligne, &ldquoThe Atlanta Rhythm Section : The Authorized History&rdquo est le treizième livre de M. Moseley&rsquo. Un écrivain principal de Magazine Guitare Vintage, il est rédacteur en chef émérite de La Tribune de Tallassee.

Souvent décrit comme une version plus radiophonique de Lynyrd Skynyrd ou des Allman Brothers, l'Atlanta Rhythm Section était l'un des nombreux groupes de rock sudiste à atteindre les sommets des charts à la fin des années 70. Hailing from the small town of Doraville, Georgia, the beginning of the Atlanta Rhythm Section can be traced back to 1970. It was then that a local recording studio was opened, Studio One, and the remnants of two groups (the Candymen and the Classics Four), became the studio's house band. One of the facility's head figures, Buddy Buie, soon began assembling the session band. After playing on several artists' recordings, it was decided to take the band a step further and make the group of players a real band, leading to the formation of the Atlanta Rhythm Section. This collection contains 10 tracks previously unavailable on compact disc.

Liner Note Author: Bill Dahl.

Recording information: Atlanta, GA (1977) Chandler, NC (1977) Cleveland, OH (1977) London, England (1977) NYC, NY (1977) Pittsburgh, PA (1977) Tokyo, Japan (1977) Atlanta, GA (1978) Chandler, NC (1978) Cleveland, OH (1978) London, England (1978) NYC, NY (1978) Pittsburgh, PA (1978) Tokyo, Japan (1978) Atlanta, GA (1981) Chandler, NC (1981) Cleveland, OH (1981) London, England (1981) NYC, NY (1981) Pittsburgh, PA (1981) Tokyo, Japan (1981).


Laststandonzombieisland

Ici à LSOZI, nous allons décoller tous les mercredis pour jeter un coup d'œil aux anciennes marines à vapeur/diesel de la période 1859-1946 et dresser le profil d'un navire différent chaque semaine. Ces navires ont une vie, une histoire qui leur est propre, qui les emmène parfois dans les endroits les plus étranges. – Christophe Eger

Warship Wednesday January 4, 2017: There is no longer an Escape

Here we see a rack of 68-pound MK. V Diving Helmets stored on board the Diver-class salvage and rescue ship USS Escape (ARS-6), during the 1960s. From the NHC caption: “The helmets constantly have a light burning inside to keep out moisture and corrosion when stored in this manner. Sailors on board the ship say it makes a spooky sight, much like a rack of Halloween Jack-O-Lantern.”

Escape had a long and interesting life that saw her role repeatedly redefined.

The Navy was already experienced in marine salvage prior to World War II. Several major operations involved the recovery of three submarines between the wars: USS S-51 in 1925 USS S-4 in 1927 and USS Squalus in 1939.

However, the Navy did not have ships specifically designed and built for salvage work when it entered WWII, and it was not until the start of the war that salvage ships become a distinct vessel type.

The earliest designated United States Navy salvage ships (ARS) were converted WWI-era Lapwing-class minesweepers (USS Viking ARS-1, USS Crusader ARS-2, USS Discoverer ARS-3, et USS Redwing ARS-4) but they were far from adequate when it came to heavy deep sea lifting.

Then came the purpose-built Diver-classer.

Built at Basalt Rock Co., Napa, Calif. — a gravel company who was in the barge building biz– 17 of the new 213-foot vessels were constructed during WWII.

Fitted with a 20-ton capacity boom forward and 10-ton capacity booms aft, they had automatic towing machines, two fixed fire pumps rated at 1,000 gallons per minute, four portable fire pumps, and eight sets of “beach gear,” pre-rigged anchors, chains and cables for use in refloating grounded vessels. And of course, they were excellently equipped to support divers in the water with one double re-compression chamber and two complete diving stations aft for air diving and two 35-foot workboats. The Mark V helmet shown above? It was put into production in 1942 with these ships in mind.

Chef de classe USS Diver (ARS-5) commissioned 23 October 1943 and the hero of our tale, Escape, followed shortly after.

Escape (ARS-6) in the Napa River, CA. 11 November 1943, about a week before commissioning. This ship, the second of this type ordered for the US Navy, was completed with a modified rig aft consisting of a single kingpost with two longer booms. One of the booms was soon deleted, and this became the standard rig for the remainder of the class. US National Archives, RG-19-LCM, photo #’s 19-N-57115, US Navy Bureau of Ships photos now in the collections of the US National Archives, courtesy Shipscribe.com via Navsource.

Assigned to Norfolk and then Bermuda in late 1943, Escape was based for general salvage and towing duties and during the conflict rescued at least four ships at sea including the steamer SS George Ade which was hit by a Gnat from U-518 about 125 miles off the coast of North Carolina. Despite a hurricane that brought 100-knot winds and 50-foot seas, Escape amené Ade into port and the merchantman was eventually returned to service.

Escape 1945, looking a good bit more broken in than in her 1943 photo.

As the war ended, Escape was tasked with getting the Italian submarine Goffredo Mameli back to the spaghetti boat’s home. When she was commissioned in 1929, Mameli was the deepest diving sub in the world and she also became one of the luckiest as the Italians lost something like 8 out of 10 submarines they had in the war. Mameli had spent the last few months of the conflict in the U.S. as a training ship.

Italian Submarine Goffredo Mameli August 27, 1944 off the east coast of the U.S. (Maine). Following the Armistice, Mameli and two of her sisters were sent to the US to serve as training targets for allied forces and were based in Florida, near the SONAR school in Key West. Photographed by a blimp from ZP-11

On 8 November 1945, Escape sailed from Key West escorting, and later towing, Mameli to Taranto, Italy and returned to Norfolk 22 January 1946 onyto be laid up six months later.

Reactivated in 1951, she was soon busy salvaging the wreck of the gunboat USS Erie (PG-50), a past Warship Weds alumni, from the inner harbor of Willemstad, Curacao.

Here is a USN training film on the classic dive dress used during most of Escape‘s Navy service.

In 1958, Escape recovered a full-scale Jupiter IRBM (Intermediate Range Ballistic Missile) nose cone of a returning Jupiter-C rocket from the waters near Antigua and in 1960 was a support ship for Operation Sky Hook, a high-altitude balloon reconnaissance research program, which prepped her for helping in the NASA recovery operations with Project Mercury January 30, 1960, and November and December 1960 Apollo-Saturn 12 (AS-12), November 14-24, 1969 Skylab-2 (SL-2), May 25-June 22, 1973 and Skylab-3 (SL-3), July 28-September 25, 1973.

Oh yeah, and she participated in the 1961 Cuban Missile Crisis blockade.

In short, she was a really busy salvage ship.

In the aftermath of the Yom Kippur War, Escape spent the last six months of 1974 clearing wrecks blocking the Suez Canal as part of Operation Nimrod Spar (316-page SUPSALV report on that here another 115-page one here)

USS Escape on Lake Timash, Egypt, 1974

USS ESCAPE (ARS-6) Entering a Mediterranean Sea Port, during the 1970s. Catalog #: NH 88518 click to big up

USS Escape (ARS-6) moored pierside at Cartagena, Spain, circa 1976-77. Mario Gomes via Navsource

With the Navy having several newer classes of salvage ships (the Ancre, Poids, Bolster et Sauvegarde-class vessels) Escape and her sisters were effectively replaced in by the 1970s.

Escape was decommissioned, 1 September 1978 and laid up with the James River Reserve Fleet near Norfolk. In her 35 years of service with the Navy, 22 skippers had helmed her.

Then came the Cuban boatlift crisis and the Coast Guard was woefully short of ships. In January 1981, Escape was transferred from reserve fleet to the U.S. Coast Guard.


In the rush to convert the grey-hulled salvage ship to a white-hulled lawman, her sponsons were taken off, she was converted from DC to AC, her diving support system and decompression chamber were removed, and much of her salving storage converted. Her armament was landed and she would roll with small arms only.


She was commissioned at 10 a.m. on 14 March 1981 at Portsmouth, Va. and at the time was the largest cutter in the USCG’s Seventh District (outclassing the “puny” 210-foot Reliance class WMECs by three feet oal).

Although the helmets were long gone, she kept her name, hull number and WWII era ship’s insignia.

1945, 1958 and 1981 respectively

Humanitarian service remained a hallmark of her career, rescuing some 586 Haitians from the sea in a single month in 1989, besting this in a three-week period in 1994 with 1193 Haitians from 39 waterlogged “vessels” (at one time having 397 souls clustered on her deck).

USCGC Escape (WMEC-6) on patrol in the Caribbean Sea picking up refugees, circa 1994. Photo courtesy of the National Association of Fleet Tug Sailors, contributed by Scott Vollmer via Navsource

Her service to the Coast Guard, besides the Cuban boatlift, was the stuff of legend and she popped a number of large narco boats including the M/V Portside with 10-tons of grass just six months after she was commissioned, M/V Juan XIII with 13-tons in 1982, the Colombian M/V Mr. Ted with 18 tons of marijuana just 100 miles off the coast of South Carolina in 1988, 515 keys of coke on the U.S. flagged yacht Ojala in 1992 (along with the hydrofoil USS Gemini) and enforcing Operation Support Democracy, the UN embargo on Haiti.

Things sometimes got dicey. In December 1982, the M/V My Lord tried to ram the old girl but the cutter managed to get a boarding team on board to arrest eight and seize five tons of narcotics.

Other conversions from her original salvage role came and her forward cargo boom and salvage wench were removed, a new gyro and weight room added, new reefers added, the ship’s office converted to CPO mess, ship’s store converted to berthing, towing wench landed and two Zodiac Hurricane boats loaded.

She earned the nickname “Workhorse of the Atlantic” picking up a Coast Guard Unit Commendation, three Meritorious Unit Commendations, four Humanitarian Service Medals, two Operational Readiness Awards and five Special Operations Award– the latter all for Operation Able Manner.

When she decommissioned 29 June 1995 at Charleston, Escape was the oldest medium endurance cutter in the Coast Guard’s Atlantic Area and seven USCG captains had skippered her.

With all of the modifications, and her extended age, Escape was not in a condition suitable for recall and re-use by the Navy as a salvage vessel and was laid up at the National Defense Reserve Fleet, James River Group, Lee Hall, VA.

There she remained until the Maritime Administration paid $115,200 to Bay Bridge Enterprises LLC of Chesapeake, VA to scrap the old girl in 2009.

As for her 16 sisters, they all left U.S. Navy service fairly rapidly in the 1970s and disposed of with only the USS Preserver (ARS-8) lasting somehow until 1994. Two went to South Korea one, ex- USS Grapple (ARS-7) is still active as ROCS Da Hu (ARS-552) in Taiwan and one, ex-USS Safeguard (ARS-25), went to Turkey. The latter is supposedly still active as TCG Isin (A-589) though her replacement is nearing.

Two of Escape‘s sisters, USS Seize (ARS-26) et USS Shackle (ARS-9) also went to the Coast Guard as USCGC Yocona (WMEC-168) et USCGC Acushnet (WMEC-167) respectivement. Seize/Yocona was sunk as a target in 2006 and Shackle/Acushnet, decommissioned in 2011 as the last Diver-class vessel in U.S. service, is currently for sale in Anacortes, Wash and efforts are afoot to save her.

One of the last remnants of her in circulation are postal cancellations honoring her as part of the NASA recovery fleet.

And, of course, MK V helmets.

Naval Undersea Warfare Center Keyport dock. US Navy Diver Breslin looks pretty happy in his MK V rig 1950

Specs:
Displacement: 1,441 tons (1943)
1,756 tons (1964)
Length: 213′ 6″
Beam: 39′
Draft: 13′ 11″ (1964)
Propulsion: Four Combustion Engineering GSB-8 Diesel engines
double Fairbanks-Morse Main Reduction Gears
twin propellers, 3,000shp
Ship’s Service Generators
two Diesel-drive 200Kw 120V D.C.
one Diesel-drive 60Kw 120V D.C.
Fuel Capacity: 95,960 gallons
Maximum Speed: 14.8 knots on trials.
Range: 9,000 miles @ 15 knots
Cruising Speed: 10.3 knots (13,700 mile range)
Complement: 7+113 (USN�)
76 (USN�)
USGC: Final crew was 8 officers, 3 CPOs, 35 enlisted. (Authorised in 1981 with 7 officers, 65 enlisted)
Radar: OS-8E (1964)
Armement:
Designed: one single 3″/50 cal dual purpose gun mount
two twin 40mm AA gun mounts
four .50 cal machine guns
(1964) 2 x 20mm/80
(1981) Small arms

Si vous avez aimé cette chronique, veuillez envisager de rejoindre l'Organisation internationale de recherche navale (INRO), Publishers of Warship International

They are possibly one of the best sources of naval study, images, and fellowship you can find http://www.warship.org/membership.htm

L'International Naval Research Organisation est une société à but non lucratif dédiée à l'encouragement de l'étude des navires de guerre et de leurs histoires, principalement à l'ère des navires de guerre en fer et en acier (vers 1860 à ce jour). Son but est de fournir des informations et un moyen de contact pour ceux qui s'intéressent aux navires de guerre.

À l'approche de leur 50e anniversaire, Warship International, le tome écrit de l'INRO a publié des centaines d'articles, dont la plupart sont uniques dans leur portée et leur sujet.


Air and Marine Operations P-3 Crews and Partners Seize 24 Tons of Narcotics in 2nd Quarter of Fiscal Year 2021

WASHINGTON — Air and Marine Operations (AMO) National Air Security Operations Center, P-3 Long Range Tracker and Airborne Early Warning crews partnered with federal authorities to disrupt smuggling of 24 tons of narcotics between January 1 and March 31 in narcotics transit zones, denying transnational narcotics traffickers nearly $900 million USD in illicit proceeds.

U.S. Customs and Border Protection’s Air and Marine
Operations (AMO) operates the P-3 Long Range
Tracker and Airborne Early Warning aircraft
which perform a wide variety of operational
missions, especially those that require long
station time overhead, hemispheric range,
and missions throughout all weather and
environmental conditions.

During the second quarter of fiscal year 2021, AMO P-3 crews worked with federal and international partners to seize 47,345 pounds of cocaine and 1,000 pounds of marijuana. The aircrews flew 1,905 total flight hours and 81 percent of those flight hours occurred in partnership with Joint Interagency Task Force-South.

More information about notable first quarter FY 2021 seizures can be found below:

National Air Security Operations Center P-3 capabilities continue to prove essential to United States Southern Command Operations, contributing to an increased law enforcement presence in narcotics transit zones. This partnership bolsters the effectiveness of U.S. and international law enforcement by sharing information and intelligence to increase interdictions. Key SOUTHCOM partners have been involved in over 60 percent of drug disruptions since April 2020.

AMO has two P-3 National Air Security Operations Centers, located in Jacksonville, FL and Corpus Christi, TX. These P-3 aircraft operate throughout North, Central and South America in defense of the borders of the United States and to prevent attempts to smuggle persons or contraband.

AMO safeguards our Nation by anticipating and confronting security threats through our aviation and maritime law enforcement expertise, innovative capabilities, and partnerships at the border and beyond. With approximately 1,800 federal agents and mission support personnel, 240 aircraft and 300 marine vessels operating throughout the United States, Puerto Rico, and U.S. Virgin Islands, AMO serves as the nation’s experts in airborne and maritime law enforcement.

In FY 2020, AMO enforcement actions resulted in the seizure or disruption of 194,220 pounds of cocaine, 278,492 pounds of marijuana, 15,985 pounds of methamphetamine, 952 weapons and $51.5 million, 1,066 arrests, 47,872 apprehensions of undocumented migrants.


Text of the Enabling Act

Le Reichstag a promulgué la loi suivante, qui est par la présente promulguée avec l'assentiment du Reichsrat, après avoir constaté que les conditions d'un amendement constitutionnel sont remplies :

In addition to the procedure prescribed by the constitution, laws of the Reich may also be enacted by the government of the Reich. Cela comprend les lois visées par l'article 85 alinéa 2 et l'article 87 de la constitution.

Les lois promulguées par le gouvernement du Reich peuvent s'écarter de la constitution tant qu'elles n'affectent pas les institutions du Reichstag et du Reichsrat. Les droits du président restent inchangés.

Les lois promulguées par le gouvernement du Reich sont promulguées par le chancelier et annoncées dans la Gazette du Reich. They shall take effect on the day following the announcement unless they prescribe a different date. Les articles 68 à 77 de la Constitution ne s'appliquent pas aux lois promulguées par le gouvernement du Reich.

Les traités du Reich avec des États étrangers, qui concernent des questions de législation du Reich, n'exigeront pas, pendant la durée de validité de ces lois, le consentement des autorités législatives. Le gouvernement du Reich promulguera la législation nécessaire à la mise en œuvre de ces accords.

La présente loi entre en vigueur le jour de sa promulgation. Il expire le 1er avril 1937, il expire en outre si le gouvernement actuel du Reich est remplacé par un autre.


CBP Officers Seize Disposable Gloves Under Top Glove Forced Labor Finding

KANSAS CITY, Mo— U.S. Customs and Border Protection (CBP) officers assigned to the Port of Kansas City Missouri seized 4.68 million latex gloves in a shipment that originated in Malaysia and was destined to Kansas City. CBP personnel seized the shipment due to information indicating that the gloves were made by forced labor, a form of modern slavery.

On March 29, CBP directed personnel at all U.S. ports of entry to begin seizing disposable gloves produced in Malaysia by Top Glove Corporation Bhd. (Top Glove). The shipment in Kansas City was seized after an inspection by CBP officers revealed that the gloves were produced in Malaysia by a subsidiary of Top Glove. The estimated value of the shipment was $690,000.

“Considering this seizure took place in the heartland of America, it goes to show that imports produced by forced labor affect everyone nationwide,” said Steven Ellis, Port Director-Kansas City. “CBP will not tolerate forced labor in U.S. supply chains.”

According to the International Labour Organization, 25 million people suffer under conditions of forced labor around the world. Imports made by forced labor hurt vulnerable workers, threaten American jobs and businesses, and subject unsuspecting American consumers to making unethical purchases.

CBP issued a forced labor finding on March 29 based on evidence of multiple forced labor indicators in Top Glove’s production process, including debt bondage, excessive overtime, abusive working and living conditions, and retention of identity documents.

Federal statute 19 U.S.C. 1307 prohibits the importation of merchandise mined, manufactured, or produced, wholly or in part, by convict labor, forced labor, and/or indentured labor, including forced or indentured child labor. CBP will seize shipments subject to findings unless the importer can prove to CBP’s satisfaction that, per 19 C.F.R §12.43, the merchandise was not produced with forced labor.

CBP receives allegations of forced labor from a variety of sources, including from the public. Any person or organization that has reason to believe merchandise produced with the use of forced labor is being – or is likely to be – imported into the United States can report detailed allegations by contacting CBP through the e-Allegations Online Trade Violation Reporting System or by calling 1-800-BE-ALERT.

CBP conducts operations at ports of entry throughout the United States, and regularly screens arriving international passengers and cargo for narcotics, weapons, and other restricted or prohibited products. CBP strives to serve as the premier law enforcement agency enhancing the Nation’s safety, security, and prosperity through collaboration, innovation, and integration.


Articles de recherche connexes

USCGC Acushnet (WMEC-167) was a cutter of the United States Coast Guard, homeported in Ketchikan, Alaska. She was originally USS Shackle (ARS-9), a Diver-class rescue and salvage ship commissioned by the United States Navy for service in World War II. She was responsible for coming to the aid of stricken vessels and received three battle stars during World War II, before a long career with the Coast Guard. Acushnet patrolled the waters of the North Pacific and was one of the last World War II era ships on active duty in the US fleet upon her retirement in 2011.

Les Medium Endurance Cutter ou WMEC is a type of United States Coast Guard Cutter mainly consisting of the 270-foot (82 m) Célèbre- and 210-foot (64 m) Dépendance-class cutters. These larger cutters are under control of Area Commands. These cutters have adequate accommodations for crew to live on board and can do 6 to 8 week patrols.

USCGC Dallas (WHEC-716) was a United States Coast Guard high endurance cutter commissioned in 1967 at the Avondale Shipyard in New Orleans, Louisiana. She was the sixth ship or boat to bear the name of Alexander J. Dallas, the Secretary of the Treasury under President James Madison (1814�). She is one of twelve Hamilton-class cutters built for the Coast Guard.

Les history of the United States Coast Guard goes back to the United States Revenue Cutter Service, which was founded on 4 August 1790 as part of the Department of the Treasury. The Revenue Cutter Service and the United States Life-Saving Service were merged to become the Coast Guard per 14 U.S.C.  §ف which states: "The Coast Guard as established January 28, 1915, shall be a military service and a branch of the armed forces of the United States at all times." In 1939, the United States Lighthouse Service was merged into the Coast Guard. The Coast Guard itself was moved to the Department of Transportation in 1967, and on 01 March 2003 it became part of the Department of Homeland Security. However, under 14 U.S.C.  §ك as amended by section 211 of the Coast Guard and Maritime Transportation Act of 2006, upon the declaration of war and when Congress so directs in the declaration, or when the President directs, the Coast Guard operates as a service in the Department of the Navy.

USCGC Thetis (WMEC-910) is a United States Coast Guard Famous-class medium endurance cutter. She is the 10th ship of the Famous Class cutters designed and built for the U.S. Coast Guard and the 3rd vessel to bear the name. Laid down August 24, 1984 by Robert Derecktor Shipyard Incorporated of Middletown, Rhode Island. She was launched April 29, 1986 and named for the Greek goddess Thetis, the mother of Achilles. She was commissioned on June 30, 1989. Thetis conducts patrols throughout the Caribbean and the Gulf of Mexico.

USCGC Harriet Lane (WMEC-903) is a United States Coast Guard medium endurance cutter. Named after Harriet Lane, niece and official hostess of President James Buchanan. Harriet Lane was constructed by Tacoma Boatbuilding, Tacoma, Washington and delivered 20 April 1984.

USCGC Legare (WMEC-912) is a United States Coast Guard medium endurance cutter. Legare was laid down July 11, 1986 at Robert Derecktor Shipyard Incorporated of Middletown, Rhode Island. She was named for Hugh Swinton Legare a former United States Attorney General under President John Tyler. Legare was delivered December 1, 1989 and was commissioned August 4, 1990 at her homeport of Portsmouth, Virginia.

USCGC Tampa (WMEC-902) is a United States Coast Guard medium endurance cutter. She was commissioned 16 March 1984. Her motto, "Thy way is the sea, thy path in the great waters", matches the inscription that is engraved on the memorial at Arlington National Cemetery for the 131 persons lost following the sinking of a previous cutter Tampa on September 18, 1918.

USCGC Northland (WMEC-904) is a United States Coast Guard medium endurance cutter. Her keel was laid down in 1981 and she was launched in 1982 by the Tacoma Boatbuilding Company of Tacoma, Washington. She was commissioned on December 17, 1984.

USCGC Escanaba (WMEC-907) is a United States Coast Guard medium endurance cutter based in Boston, Massachusetts. Her keel was laid on April 1, 1983 at Robert Derecktor Shipyard Incorporated, Middletown, Rhode Island. She was launched February 6, 1985 and is named for her predecessor, USCGC Escanaba  (WPG-77) which sank during World War Two, and was named for the Escanaba River and Escanaba, Michigan. Escanaba (WMEC-907) was formally commissioned August 29, 1987 in Grand Haven, Michigan, the home port of her predecessor.

USCGC Campbell (WMEC-909) is a United States Coast Guard medium endurance cutter based at the Portsmouth Naval Shipyard in Kittery, Maine. Campbell is the sixth Coast Guard Cutter to bear the name and is assigned to the Atlantic. The ship bears the distinction of having made some of the largest narcotics seizures in Coast Guard history as well as being the command ship for the TWA 800 recovery effort.

USCGC Dépendance (WMEC-615) is a United States Coast Guard medium endurance cutter. She is the first of the 210' Medium Endurance Cutter Fleet and the fourth Revenue Cutter / Coast Guard Cutter to bear the name Reliance. Constructed by Todd Shipyards in Houston, Texas and commissioned in 1964, she was originally homeported in Corpus Christi, Texas. Her duties included offshore oil rig inspections, fisheries, counter drug, alien migrant interdiction, marine pollution patrols, and search and rescue. Dépendance has been homeported in Yorktown, Virginia, Port Canaveral, Florida and Portsmouth, New Hampshire. As of May 2014 she is stationed at the Pensacola Naval Air Station, Pensacola Florida.

USNS Vindicator (T-AGOS-3) was a United States Navy Stalwart-class modified tactical auxiliary general ocean surveillance ship that was in service from 1984 to 1993. Vindicator then served in the United States Coast Guard from 1994 to 2001 as the medium endurance cutter USCGC Vindicator (WMEC-3). Since 2004, she has been in commission in the National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) fleet as the oceanographic research ship NOAAS Hi'ialakai.

USS Seize (ARS-26) était un Diver-class rescue and salvage ship commissioned in the United States Navy during World War II. Her task was to come to the aid of stricken vessels.

The auxiliary ocean tug USS ATA-194 was laid down on 7 November 1944 at Orange, Texas, by the Levingston Ship Building Co. launched 4 December 1944 and commissioned at Orange on 14 February 1945, Lieutenant William J. Bryan in command.

Patrol Forces Southwest Asia (PATFORSWA) is a United States Coast Guard command based in Manama, Bahrain. PATFORSWA was created in November 2002 as a contingency operation to support the U.S. Navy with patrol boats. The command's mission is to train, equip, deploy and support combat-ready Coast Guard forces conducting operations in support of Operation Iraqi Freedom (OIF), Operation Enduring Freedom (OEF) and Operation Inherent Resolve (OIR) in the Naval Forces Central Command's area of responsibility. It was commissioned as a permanent duty station in June 2004. In July 2003 PATFORSWA moved from its own compound to facilities at Naval Support Activity Bahrain.

USCGC Point Banks (WPB-82327) was an 82-foot (25 m) Point-class cutter constructed at the Coast Guard Yard at Curtis Bay, Maryland in 1961 for use as a law enforcement and search and rescue patrol boat by the United States Coast Guard. Since the Coast Guard policy in 1961 was not to name cutters under 100 feet (30 m) in length it was designated as WPB-82327 when commissioned and acquired the name Point Banks in January 1964 when the Coast Guard started naming all cutters longer than 65-foot (20 m).

USCGC Point Mast (WPB-82316) was an 82-foot (25 m) Point class cutter constructed at the Coast Guard Yard at Curtis Bay, Maryland in 1961 for use as a law enforcement and search and rescue patrol boat. Since the Coast Guard policy in 1961 was not to name cutters under 100 feet (30 m) in length, it was designated as WPB-82316 when commissioned and acquired the name Point Mast in January 1964 when the Coast Guard started naming all cutters longer than 65 feet (20 m).

USCGC Monomoy (WPB-1326) is a United States Coast Guard Island class patrol cutter. She is the 26th ship of her class. The second ship of the Coast Guard to bear the name, Monomoy is named after Monomoy Island which lies off the coast of Cape Cod.


Voir la vidéo: Rôles et missions des ARS